Rechercher

L’ex-général Doron Almog nommé nouveau président de l’Agence juive

L'ancien militaire est parvenu à faire l'unanimité autour de sa candidature, mettant fin à la vacance laissée par Isaac Herzog en 2021

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Le président par intérim de l'Agence juive pour Israël, Yaakov Hagoel, à gauche, serre la main du candidat au poste, Doron Almog, devant le siège de l'organisation à Jérusalem, le 16 juin 2022. (Crédit : Agence juive)
Le président par intérim de l'Agence juive pour Israël, Yaakov Hagoel, à gauche, serre la main du candidat au poste, Doron Almog, devant le siège de l'organisation à Jérusalem, le 16 juin 2022. (Crédit : Agence juive)

Doron Almog a été nommé jeudi président de l’Agence juive pour Israël, mettant fin à une impasse de plus d’un an à la défaveur de laquelle l’organe semi-gouvernemental a été dirigé par un chef intérimaire, après l’accession à la présidence d’Israël de son précédent titulaire, Isaac Herzog.

Les nombreuses tentatives pour trouver un successeur à Herzog avaient jusqu’alors été infructueuses, faute de réunir les neuf votes sur 10 nécessaires au sein de la commission de sélection.

Almog, ex-général de l’armée israélienne à la tête d’un centre de réinsertion acclamé par tous dans le désert du Neguev, est considéré comme un candidat consensuel. Il a été choisi à l’unanimité par la commission, selon un porte-parole de l’Agence juive.

La nomination d’Almog devra maintenant être approuvée par le conseil d’administration de l’Agence juive, qui se réunira en assemblée générale le mois prochain, ce qui ne devrait être qu’une formalité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...