L’ex-mari de l’autrice de « Unorthodox » a choisi, lui aussi, la vie laïque
Rechercher

L’ex-mari de l’autrice de « Unorthodox » a choisi, lui aussi, la vie laïque

Quatre ans après le départ de Deborah Feldman de la communauté Satmar, l'homme qu'elle avait épousé quand elle était ado a suivi le même chemin

Deborah Feldman en 2016. (Crédit : Don Manfredo / CC BY-SA 4.0)
Deborah Feldman en 2016. (Crédit : Don Manfredo / CC BY-SA 4.0)

L’autrice d’une autobiographie racontant son adolescence dans une secte hassidique stricte, ainsi que sa vie d’épouse et de mère et finalement son départ de cette communauté a révélé que son ex-mari avait suivi son exemple plus tard et choisi d’adopter un nouveau mode de vie laïc.

Deborah Feldman, 33 ans, dont le livre « Unorthodox: The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots » a donné lieu, cette année, à une adaptation sous forme de série sur Netflix, a expliqué que son ex-mari était rentré en contact avec elle pour lui dire qu’il n’était plus religieux et la remercier de lui avoir montré un chemin différent de celui qu’il était appelé à emprunter.

Feldman, qui vit à Berlin, a déclaré au micro de la BBC Radio 5 Live qu’elle entretenait une « formidable relation » avec son ex-époux, qui s’est depuis remarié avec une femme laïque. L’interview, qui date du mois de mai, est dorénavant disponible sur le site de la BBC.

« Il y a quelques années, il m’a écrit une lettre adorable dans laquelle il exprimait son appréciation de tout ce que j’ai fait pour notre enfant, et sa gratitude également pour lui avoir permis de trouver la voie qui était la sienne », raconte-t-elle dans l’entretien. Son ex-mari lui avait annoncé dans ce courrier qu’il avait cessé d’être religieux quatre ans après la fin de leur union, lorsqu’elle l’avait quitté.

Dans les années qui ont suivi, elle et son ex-époux sont parvenus à construire une confiance mutuelle qui avait été impossible pendant leur mariage parce que « la communauté nous en avait privé », note-t-elle dans l’entretien.

« Unorthodox » écrit par Deborah Feldman

« Il a eu deux autres enfants et mon fils et moi-même entretenons de très bonnes relations avec lui », ajoute Feldman.

Elevée dans la communauté hassidique de Satmar, dans le quartier de Williamsburgh, à Brooklyn, Feldman avait été mariée à l’âge de 17 ans et elle avait eu un enfant deux ans plus tard. Elle avait quitté son mari en 2010, emmenant son fils avec elle.

« Unorthodox » avait été publié en 2012.

La série Netflix en quatre épisodes qui a été tirée du livre est disponible en streaming depuis le 26 mars dans le monde entier. C’est la toute première production en yiddish à sortir en Allemagne de l’histoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...