L’ex-président Katsav obtient une permission pour Pessah
Rechercher

L’ex-président Katsav obtient une permission pour Pessah

Alors qu’il s’est récemment vu refuser la libération conditionnelle, l’ancien homme politique, condamné à sept ans de prison pour viol, obtient trois jours de sortie pour la fête juive

L'ancien président Moshe Katsav sort de la Cour suprême à Jérusalem, le 10 novembre 2011, après sa condamnation unanime pour viol. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
L'ancien président Moshe Katsav sort de la Cour suprême à Jérusalem, le 10 novembre 2011, après sa condamnation unanime pour viol. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Quelques semaines à peine après que le Service pénitentiaire israélien a rejeté son appel pour obtenir la libération conditionnelle, l’ancien président Moshe Katsav s’est vu accorder une permission, vendredi, pour la fête de Pessah.

Il a quitté la prison de Ma’asiyahu à Ramle vendredi matin pour un congé de trois jours dans sa peine de sept ans.

Katsav, 70 ans, a été reconnu coupable le 30 décembre 2010, sur les deux chefs d’accusation de viol, entre autres charges. Il a commencé à purger sa peine en décembre 2011, et devrait pouvoir sortir d’ici décembre 2018.

Plus tôt ce mois-ci, les autorités pénitentiaires ont rejeté une demande de la libération anticipée de Katsav, après avoir retardé la décision à deux reprises. Son avocat a déclaré que la décision serait portée en appel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...