L’exercice de sécurité comportera une importante évacuation de civils
Rechercher

L’exercice de sécurité comportera une importante évacuation de civils

Pour la première fois, la Défense passive testera l'évacuation et le relogement d'habitants des lignes de front

L’exercice annuel à l’échelle nationale, simulant une attaque sur Israël, comprendra une simulation à grande échelle d’évacuation et de relogement des civils qui se trouvent sur les lignes de front.

C’est la première fois que le pays simulera une telle éventualité dans le cadre d’un exercice et cela fait suite à l’opération Bordure protectrice de l’été dernier – qui a révélé une menace potentiellement importante du Hamas sous la forme de tunnels terroristes qui ont infiltré le territoire israélien – et suite aux informations d’un possible autre cycle de violences avec l’organisation terroriste libanaise du Hezbollah, qui prétend avoir construit un réseau de tunnels sophistiqués à la frontière Nord d’Israël.

Selon les évaluations militaires, un futur conflit avec le Hezbollah pourrait inclure un scénario dans lequel l’armée israélienne risque de devoir évacuer les citoyens en raison de tentatives du groupe terroriste de s’infiltrer et d’occuper les villes israéliennes, a rapporté dimanche le site NRG.

L’exercice d’évacuation et de relogement aura lieu lundi en présence du ministre de la Défense, Moshe Yaalon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...