L’extension du confinement ratifiée ; les règles sur les voyages assouplies
Rechercher

L’extension du confinement ratifiée ; les règles sur les voyages assouplies

Un panel de la Knesset a approuvé la décision de prolonger le bouclage du pays ; la limitation de 1 km est suspendue pour les mariages et les entraînements sportifs professionnels

La commission de la Constitution, du droit et de la justice approuve le prolongement du confinement national jusqu'au 18 octobre à la Knesset, à Jérusalem, le 18 octobre 2020. (Crédit : Bureau du porte-parole de la Knesset)
La commission de la Constitution, du droit et de la justice approuve le prolongement du confinement national jusqu'au 18 octobre à la Knesset, à Jérusalem, le 18 octobre 2020. (Crédit : Bureau du porte-parole de la Knesset)

Les députés de la Knesset ont approuvé, mercredi, la décision prise par le gouvernement de prolonger le confinement national jusqu’à dimanche soir, et ils ont assoupli les directives sur les transports aériens, les entraînements des équipes sportives professionnelles et sur les mariages.

La commission de la Constitution, du droit et de la Justice a voté par neuf voix « pour » et six voix « contre » le maintien en vigueur de la majorité des règles du confinement jusqu’au 18 octobre.

Elles devaient initialement expirer mercredi.

Selon les dispositions sanitaires qui viennent tout juste d’être approuvées, les Israéliens restent donc confinés dans un périmètre d’un kilomètre autour de leurs habitations et seules les entreprises dites « essentielles » sont autorisées à ouvrir leurs portes.

Toutefois, les restrictions régissant le fonctionnement des aéroports seront levées dès vendredi et les Israéliens seront à nouveau autorisés à quitter le pays.

Passagers vus à l’aéroport Ben Gurion, le 13 août 2020. (Flash90)

Les futurs époux, leurs proches et les rabbins officiant lors d’un mariage auront l’autorisation de franchir le périmètre d’un kilomètre pour se rendre à la cérémonie, qui reste limitée à vingt personnes si elle est organisée en plein air et à dix personnes si elle se déroule en espace clos.

Les sportifs professionnels, eux aussi, auront le droit de se déplacer pour reprendre l’entraînement.

Le gouvernement n’a pas étendu ses restrictions d’urgence aux manifestations et les rassemblements hebdomadaires dénonçant le Premier ministre Benjamin Netanyahu devraient reprendre samedi, à Jérusalem.

Le président de la commission, Yaakov Asher, issu du parti Shas, a néanmoins imploré les manifestants de rester chez eux pour entraver la circulation du virus.

« Ce n’est pas le moment de manifester aujourd’hui, c’est plutôt le moment de rester chez soi », a-t-il commenté, « de manière à ce que nous puissions tous retourner au travail ».

Asher a déclaré que de nombreuses restrictions seraient levées la semaine prochaine.

Manifestations contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les mesures de confinement à Tel Aviv le 10 octobre 2020. (Gili Yaari/Flash90)

Les ministres se retrouveront jeudi pour évoquer la levée de certaines limitations, dès la semaine prochaine, « en fonction des statistiques de mortalité » – en autorisant notamment la vente à emporter dans les restaurants, la réouverture des crèches et de certaines petites entreprises qui ne reçoivent pas de public.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...