L’homme armé avec un uniforme nazi était membre d’une fraternité juive
Rechercher

L’homme armé avec un uniforme nazi était membre d’une fraternité juive

Nathan DeSai, 46 ans, a été tué par la police après avoir blessé 9 personnes, dont 1 grièvement, dans une fusillade

Nathan Desai, 46 ans, était l'homme armé qui a tiré sur neuf personnes à Houston, le 26 septembre 2016. (Crédit : capture d'écran)
Nathan Desai, 46 ans, était l'homme armé qui a tiré sur neuf personnes à Houston, le 26 septembre 2016. (Crédit : capture d'écran)

L’homme armé qui portait un uniforme nazi pendant une fusillade à Houston était membre d’une fraternité juive à l’université.

Nathan DeSai, 46 ans, portait deux armes et 2 500 balles réelles quand il a été abattu par la police lundi matin, après avoir blessé neuf personnes, dont une grièvement.

DeSai était membre de la fraternité Sigma Alpha Mu de l’université de Houston, ont annoncé mercredi des chaînes d’informations locales, citant d’anciens membres de la fraternité, qui disaient qu’il a aidé à relancer le club quasiment mort de l’université à la fin des années 1980. Les personnes non juives pouvaient aussi rejoindre la fraternité.

Il était connu sous le nom de Niren à l’époque, qu’il a changé légalement pour Nathan en 2001, selon les informations.

Andy Huston, directeur exécutif de Sigma Alpha Mu, a confirmé dans un communiqué que DeSai était membre de la fraternité entre 1990 et 1993.

« Depuis son diplôme il y a plus de 23 ans, nous n’avons pas de traces de son implication dans notre organisation », peut-on lire dans le communiqué.

En plus de l’uniforme militaire d’époque décoré de croix gammées que portait DeSai, des objets nazis ont également été retrouvés dans sa voiture et son appartement, selon les chaînes locales. La police avait également retrouvé d’autres uniformes militaires d’époque.

DeSai, avocat, était partenaire dans un cabinet juridique qui avait fermé en février après 12 ans en raison de la morosité économique, selon Associated Press.

Perrye Turner, agent spécial responsable de la division de Houston du FBI, avait déclaré à Associated Press que les autorités ne pensaient pas que l’incident était de nature terroriste. La police locale ne s’est pas exprimée à ce sujet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...