Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Liban : annulation de la pièce d’un dramaturge accusé de « normalisation avec Israël »

L'ONG "The Commission of Detainees Affairs" estime que les pièces de Wajdi Mouawad sont "financées par l'ennemi israélien" et font "la promotion de la normalisation" avec ce pays

L'écrivain et réalisateur libano-canadien Wajdi Mouawad lors d'une séance photo à l'Opéra Bastille à Paris, le 20 septembre 2021. (Crédit : Stéphane de Sakutin/ AFP)
L'écrivain et réalisateur libano-canadien Wajdi Mouawad lors d'une séance photo à l'Opéra Bastille à Paris, le 20 septembre 2021. (Crédit : Stéphane de Sakutin/ AFP)

Le théâtre français de La Colline, dont le directeur libano-canadien Wajdi Mouawad a vu sa nouvelle pièce annulée par un théâtre à Beyrouth à la suite d’une campagne contre lui pour « normalisation avec Israël », a pris acte de cette annulation jeudi.

« Nous prenons acte de l’annulation », écrit dans un communiqué le théâtre de la Colline, au nom de son équipe, a-t-il précisé à l’AFP. « Les équipes de La Colline de retour en France reprendront les répétitions pour assurer la création du spectacle dont les premières sont prévues au Printemps des comédiens à Montpellier du 7 au 9 juin. »

Le théâtre Le Monnot à Beyrouth a annoncé mercredi avoir été contraint d’annuler la première mondiale de la pièce « Journée de noces chez les Cromagnons » de M. Mouawad, qui devait être jouée du 30 avril au 19 mai.

Le théâtre de la Colline cite le communiqué du théâtre Le Monnot justifiant sa décision par des « pressions inadmissibles et de(s) menaces sérieuses faites » au théâtre « et à certains artistes et techniciens (…) par certains activistes ».

L’ONG « The Commission of Detainees Affairs » a annoncé lundi avoir demandé « l’ouverture d’une information judiciaire contre Wajdi Mouawad (…) pour délit de communication avec l’ennemi israélien, en contravention de la loi sur le boycott d’Israël ». L’ONG estime que les pièces de M. Mouawad sont « financées par l’ennemi israélien » et font « la promotion de la normalisation » avec ce pays.

Des militants et des médias affirment que la pièce « Tous des Oiseaux » de 2017, qui traite de l’identité et du conflit israélo-palestinien, a été financée par l’ambassade d’Israël à Paris et le théâtre Cameri de Tel-Aviv.

Pays voisins, le Liban et Israël sont techniquement en état de guerre et Beyrouth interdit à ses ressortissants de s’y rendre ou d’avoir des contacts avec cet Etat.

Depuis le 8 octobre, les forces dirigées par le Hezbollah ont attaqué quasi quotidiennement des communautés israéliennes et des postes militaires le long de la frontière libanaise, affirmant le faire pour soutenir Gaza dans le contexte de la guerre qui y sévit.

« Journée de noces chez les Cromagnons », initialement écrite en français, devait être jouée en arabe à Beyrouth. Elle raconte l’histoire d’une famille libanaise qui prépare le mariage de leur fille au rythme des bombardements incessants et des coupures de courant pendant la guerre civile (1975-1990).

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.