Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Liban : tirs sur l’ambassade américaine, un Syrien arrêté

"Grâce à la réaction rapide" des forces de sécurité libanaises et de l'équipe de sécurité de l'ambassade, "nos équipes sont saines et sauves", a indiqué l'ambassade

Une ambulance et un soldat libanais à proximité de l'ambassade américaine à Beyrouth, le 5 juin 2024, après l'arrestation d'un Syrien à la suite d'une fusillade près de l'ambassade. (Crédit : Joseph Aïd / AFP)
Une ambulance et un soldat libanais à proximité de l'ambassade américaine à Beyrouth, le 5 juin 2024, après l'arrestation d'un Syrien à la suite d'une fusillade près de l'ambassade. (Crédit : Joseph Aïd / AFP)

L’armée libanaise a annoncé mercredi matin avoir blessé et arrêté un Syrien qui avait ouvert le feu sur l’ambassade américaine dans la banlieue nord de Beyrouth, la chancellerie indiquant de son côté que son personnel était sain et sauf.

« L’ambassade américaine a été la cible de tirs de la part d’un homme de nationalité syrienne », a annoncé l’armée dans un communiqué.

« Les éléments de l’armée déployés dans le secteur ont répondu à la source des tirs, blessant l’homme qui a été arrêté et hospitalisé », a-t-elle précisé.

L’ambassade américaine a indiqué que des tirs avaient été signalés « près de l’entrée » du complexe ultra-sécurisé de la chancellerie.

« Grâce à la réaction rapide » des forces de sécurité libanaises et de l’équipe de sécurité de l’ambassade, « nos équipes sont saines et sauves », a-t-elle ajouté.

L’armée libanaise s’est déployée en force dans le secteur et en a bloqué tous les accès, selon un photographe de l’AFP sur place.

Les forces de sécurité sont à la recherche de complices éventuels du tireur et ratissent les zones boisées autour de l’ambassade, a indiqué à l’AFP une source judiciaire, ajoutant que le tireur était « gravement blessé ».

Le Premier ministre libanais Najib Makiti pendant une session du parlement confirmant le nouveau gouvernement dans un théâtre de Beyrouth connu sous le nom de Palais de l’UNESCO, le 20 septembre 2021. (Crédit : AP/Bilal Hussein)

Le Premier ministre libanais Najib Mikati a déclaré s’être concerté avec les responsables de l’armée et des services de sécurité, qui l’ont assuré que « la situation est sous contrôle ».

« Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances des faits et arrêter toutes les personnes qui y sont impliquées », a ajouté un communiqué de son bureau, précisant que l’ambassadrice Lisa A. Johnson se trouvait hors du pays.

En septembre 2023, un homme avait ouvert le feu sur l’ambassade sans faire de victime. Les autorités libanaises avaient par la suite annoncé l’avoir arrêté et indiqué qu’il s’agissait d’un livreur qui cherchait à « se venger » après avoir été humilié par le personnel de sécurité.

Les faits avaient coïncidé avec l’anniversaire de l’explosion d’une voiture piégée en 1984 devant une annexe de l’ambassade américaine, qui avait fait onze morts et des dizaines de blessés, attribuée par l’ambassade au mouvement terroriste islamiste chiite libanais Hezbollah.

La chancellerie s’était installée dans ces locaux à Awkar, dans la banlieue nord de Beyrouth, après un attentat suicide qui avait détruit l’ambassade en avril 1983 et fait 63 morts, en pleine guerre civile (1975-1990). L’attentat avait été revendiqué par le Jihad islamique, une nébuleuse liée selon Washington au Hezbollah.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.