Liberman annonce la construction de nouveaux logements à Hébron
Rechercher

Liberman annonce la construction de nouveaux logements à Hébron

L'immeuble résidentiel est situé sur une terre ayant appartenu à des Juifs qui ont fui après le massacre de Hébron en 1929

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le Ministre de la Défense israélien Avigdor Liberman intervient lors d'une conférence au Centre des congrès international de Jérusalem le 3 septembre 2018 (Crédit : 
Yonatan Sindel/Flash90)
Le Ministre de la Défense israélien Avigdor Liberman intervient lors d'une conférence au Centre des congrès international de Jérusalem le 3 septembre 2018 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a annoncé jeudi avoir ordonné à son bureau de lancer des projets de construction d’un immeuble d’habitation pour les résidents d’implantations, pour la ville poudrière de Hébron, en Cisjordanie.

L’immeuble résidentiel sera construit au-dessus d’un marché palestinien, qui a été fermé après l’attentat terroriste de 1994 au Tombeau des Patriarches. Un extrémiste israélien avait tué 29 Palestiniens.

L’immeuble est situé sur une terre ayant appartenu à des Juifs qui ont fui après le massacre de Hébron, en 1929, au cours duquel des émeutiers musulmans ont tué près de 70 personnes et expulsé le reste de la population juive.

L’emplacement du marché a été loué à des Palestiniens avec un bail protégé.

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a plus tard salué cette annonce, en appelant les Israéliens à passer Shabbat dans la ville.

Le développement de l’implantation juive de la Ville de nos pères est plus importante que tout, et nous renforcerons notre emprise sur un endroit où nous sommes profondément enracinés, alors même que nous lisons la section hebdomadaire [de la Torah] », a écrit Edelstein sur Twitter, en référence à la section biblique traitant de l’acquisition par Abraham d’une parcelle de terre dans la ville de Hébron pour y enterrer Sarah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...