Liberman écarte les efforts de paix américains, privilégiant un accord intermédiaire à long terme
Rechercher

Liberman écarte les efforts de paix américains, privilégiant un accord intermédiaire à long terme

"Il n'y aucune autre alternative que des négociations directe entre les deux parties", a affirmé le ministre de la Défense

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Avigdor Liberman, ministre de la Défense, avant la réunion hebdomadaire de cabinet dans les bureaux du Premier ministre, le 11 juin 2017. (Crédit :  Marc Israel Sellem/Pool)
Avigdor Liberman, ministre de la Défense, avant la réunion hebdomadaire de cabinet dans les bureaux du Premier ministre, le 11 juin 2017. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a écarté mercredi les efforts de paix américains visant un accord plein et entier entre Israéliens et Palestiniens, disant que pour l’instant, un accord intermédiaire à long-terme est la seule avancée possible.

« Nous apprécions véritablement tous les efforts américains livrés pour nous apporter une solution, à nous et aux Palestiniens. Mais avec tout le respect que je dois aux Etats-Unis, à leurs investissements et à leurs efforts, il n’y a aucune autre alternative que des négociations directes entre les deux parties », a-t-il déclaré lors de la conférence diplomatique du Jerusalem Post.

« Ceux qui évoquent un accord de statut final ne comprennent pas la réalité. Ce qui est possible, c’est de réaliser un accord intermédiaire à long terme, rien de plus, » a-t-il dit.

« Ce qui est crucial est, en tout premier lieu, de mettre un terme aux incitations et d’améliorer l’économie palestinienne », a ajouté Liberman.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...