Liberman fait une proposition (en or) à Gaza
Rechercher

Liberman fait une proposition (en or) à Gaza

Le ministre de la Défense a proposé un port, un aéroport et 40 000 emplois à Gaza en échange du désarmement, des otages et des corps des soldats

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman, né en Moldavie, à Ashdod, le 17 novembre 2016. (Crédit : Flash90)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman, né en Moldavie, à Ashdod, le 17 novembre 2016. (Crédit : Flash90)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a déclaré officiellement jeudi aux Gazaouis qu’Israël pourrait accepter la construction d’un port maritime, d’un aéroport et de zones industrielles, ainsi que la création de 40 000 emplois dans ces zones.

Il a ajouté quelques conditions à cette proposition : le Hamas doit libérer les trois otages israéliens détenus par le groupe terroriste, ainsi que les corps de deux soldats israéliens morts au combat pendant la guerre de 2014 dans le territoire, accepter le désarmement de la bande de Gaza, et supprimer la clause de sa charte qui appelle à la destruction d’Israël.

L’offre de Liberman a été publiée en arabe sur le site du Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) du ministère de la Défense.

Gaza fait l’objet d’un blocus israélo-égyptien depuis la prise de pouvoir du Hamas dans le territoire en 2007.

Israël affirme que le blocus a pour objectif d’empêcher le Hamas de se réarmer entre les guerres, et l’Egypte accuse le Hamas de complicité avec les Frères musulmans dans la guerre civile qui a agité le pays ces dernières années, ainsi que de soutenir l’affilié de l’Etat islamique dans la péninsule du Sinaï, engagé dans une insurrection contre l’armée égyptienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...