Liberman rencontrera Rivlin mercredi après son ultimatum à Gantz et Netanyahu
Rechercher

Liberman rencontrera Rivlin mercredi après son ultimatum à Gantz et Netanyahu

Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a demandé à rencontrer le président Reuven Rivlin concernant l'impasse politique dans laquelle se trouve Israël

Le Président Reuven Rivlin, (à gauche), et Avidgor Liberman, alors ministre de la Défense, lors d'une cérémonie à la Résidence du Président à Jérusalem en l'honneur de soldats exceptionnels organisée dans le cadre des célébrations du 69e anniversaire de l'indépendance d'Israël, le 2 mai 2017. (Hadas Parush/Flash90)
Le Président Reuven Rivlin, (à gauche), et Avidgor Liberman, alors ministre de la Défense, lors d'une cérémonie à la Résidence du Président à Jérusalem en l'honneur de soldats exceptionnels organisée dans le cadre des célébrations du 69e anniversaire de l'indépendance d'Israël, le 2 mai 2017. (Hadas Parush/Flash90)

Au milieu de l’impasse politique dans laquelle se trouve Israël, le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a demandé dimanche à rencontrer le président Reuven Rivlin, selon un communiqué de la résidence du Président de l’État.

Les deux se réuniront mercredi à l’heure du déjeuner, selon le communiqué.

Alors que ni le chef du Likud Benjamin Netanyahu, ni celui de Kakhol lavan Benny Gantz, n’ont pu former un gouvernement sans Yisrael Beytenu, Liberman a appelé samedi les deux hommes à faire un compromis pour former une coalition, disant qu’il appuierait quiconque ne refuserait pas ses conditions.

Liberman, qui a fait campagne pour imposer un gouvernement d’unité nationale si Kakhol lavan ou le Likud ne pouvaient former un gouvernement sans lui, a déclaré que Netanyahu devrait abandonner son bloc de négociation de partis de droite et religieux et que Gantz devrait accepter un cadre qui verrait le Premier ministre sortant prendre un congé illimité pour combattre les accusations de corruption en cours.

Proposant l’idée en septembre, Rivlin a laissé entendre, mais n’a pas précisé, que Netanyahu bénéficierait d’un congé illimité s’il était inculpé dans une ou plusieurs des affaires où il fait l’objet d’accusations. En vertu de cet arrangement, Gantz, en tant que « Premier ministre intérimaire », jouirait de toute l’autorité d’un Premier ministre.

Rivlin a chargé Gantz le mois dernier de former un gouvernement, après que Netanyahu n’y soit pas parvenu après avoir été chargé de le faire suite aux élections du 17 septembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...