Liberman veut utiliser les fonds alloués aux études orthodoxes pour la sécurité
Rechercher

Liberman veut utiliser les fonds alloués aux études orthodoxes pour la sécurité

Le chef d'Yisrael Beytenu a par ailleurs appelé les responsables de la communauté israélo-éhtiopienne "à rétablir la loi et l'ordre" après les manifestations de mardi

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Les Israéliens d'origine éthiopienne et leurs soutiens manifestent après la mort de Solomon Tekah, 19 ans, abattu par un policier hors service à Kiryat Haim à Tel Aviv, le 2 juillet 2019 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Les Israéliens d'origine éthiopienne et leurs soutiens manifestent après la mort de Solomon Tekah, 19 ans, abattu par un policier hors service à Kiryat Haim à Tel Aviv, le 2 juillet 2019 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

En réaction aux manifestations en cours parfois violentes de la communauté israélo-éthiopienne, le chef d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a proposé mercredi de faire des coupes dans les budgets alloués au ministère des Affaires religieuses et aux séminaires religieux orthodoxes afin d’allouer plus d’argent à la sécurité publique.

Sur Facebook, Avidgor Liberman a ainsi écrit que son « cœur est avec » la famille de Solomon Tekah, un Israélien-éthiopien de 19 ans abattu dimanche par un policier qui n’était pas en service, dont la mort a donné lieu à de vastes manifestations.

« Je comprends le sentiment et le besoin de la jeunesse de manifester et de protester », a-t-il noté.

« Mais une manifestation légitime ne peut pas se transformer en anarchie entachée de graves violences », a ajouté l’ancien ministre de la Défense.

« J’appelle les leaders, les soutiens de ces manifestations et les responsables de la communauté éthiopienne à rétablir la loi et l’ordre ».

Estimant que les violentes manifestations de mardi « témoignent des mauvaises priorités du gouvernement », et citant les dernières coupes budgétaires dans les ministères de la Sécurité publique et des affaires sociales, Avidgor Liberman a appelé le gouvernement à immédiatement « réduire les budgets alloués au ministère des Affaires religieuses et aux yeshivot » afin de combler le fossé et restaurer la sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...