L’identité du chauffeur de taxi tué à Tel Aviv révélée
Rechercher

L’identité du chauffeur de taxi tué à Tel Aviv révélée

Le corps d’Ayman Shaaban, 42 ans, a été trouvé dans le nord de la ville environ une heure après l’assassinat de deux hommes par un tireur arabe rue Dizengoff

Ayman Shaaban, un chauffeur de taxi de 42 ans originaire de Lod qui a été assassiné à Tel Aviv vendredi dans des circonstances peu claires (Crédit : Deuxième chaîne / capture d'écran)
Ayman Shaaban, un chauffeur de taxi de 42 ans originaire de Lod qui a été assassiné à Tel Aviv vendredi dans des circonstances peu claires (Crédit : Deuxième chaîne / capture d'écran)

L’identité d’un chauffeur de taxi tué à Tel Aviv vendredi après-midi a été rendue publique samedi. Il s’agit d’Ayman Shaaban, 42 ans. Un embargo de la cour sur l’enquête sur son meurtre est maintenu.

Shaaban a été abattu peu de temps après qu’un tireur arabe israélien a ouvert le feu dans une rue passante de Tel Aviv, tuant deux personnes. Le tribunal de Tel Aviv a imposé un ordre strict de silence sur son meurtre vendredi soir, ainsi que sur certaines informations de l’enquête sur la fusillade de la rue Dizengoff.

La police essaie toujours d’établir s’il y a une connexion entre les deux fusillades, a écrit le site d’information Ynet samedi.

Le chauffeur de taxi, originaire de Lod, a été gravement blessé la rue Yunitsman, dans le faubourg nord de Tel Aviv. Il avait trois femmes et 11 enfants, a déclaré sa famille samedi.

Le frère de Shaaban, Raazi, a déclaré à la Deuxième chaîne qu’Ayman « était très connu dans la ville, et n’a jamais eu de problème avec quelqu’un. »

Le corps de Shaaban a été retrouvé sur un terrain ouvert, près d’un hôtel. Il a été emmené à l’hôpital, où sa mort a été prononcée. Sa famille a déclaré que la police ne leur avait donné aucune information sur son sort.

« Il était dévoué à son travail et voulait simplement gagner un salaire décent, a dit la famille à Ynet. Ses frères ont été à la police de Lod hier, où on leur a dit que seule l’unité d’enquête criminelle de la police de Tel Aviv pouvait s’occuper de l’affaire. Nous avons appris qu’il avait été tué dans la presse. »

Le meurtre de Shaaban a eu lien environ une heure après que le tireur de la fusillade de la rue DIzengoff a ouvert le feu dans un bar de la zone commerciale, tuant le gérant du bar de 26 ans, Alon Bakal, et Shimon Ruimi, 30 ans. Le tireur a fui la scène, et une chasse à l’homme massive continuant samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...