Ligue arabe : la paix au Proche Orient passe par une solution à 2 états
Rechercher

Ligue arabe : la paix au Proche Orient passe par une solution à 2 états

Pour Ahmed Aboul Gheit, la paix ne peut passer que par la mise en place d'un état palestinien indépendant

Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe, au Caire, en février 2013. (Crédit : Gianluigi Guercia/AFP)
Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe, au Caire, en février 2013. (Crédit : Gianluigi Guercia/AFP)

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a déclaré jeudi que la paix au Proche Orient passe par une solution à deux états, un règlement mis à mal par le président américain Donald Trump.

Aboul Gheit a affirmé que le conflit « nécessite une paix juste et globale fondée sur une solution à deux états avec un état palestinien indépendant ». Il venait de rencontrer au Caire Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, qui avait, de son côté, souligné que tout devait être fait pour instaurer la solutions à deux états..

Mercredi, Trump avait semblé revenir sur le soutien des Etats-Unis à la solution à deux états pendant une conférence de presse commune avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Je regarde [la solution à] deux états et [la solution à] un état et j’aime celle que les deux parties aiment », a déclaré Trump, qui s’est également montré sensible à un appel de Netanyahu pour une initiative régionale reposant sur les relations qui s’améliorent entre Israël et les pays arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...