L’important responsable arrêté pour corruption avait été choisi pour être conseiller à la sécurité nationale
Rechercher

L’important responsable arrêté pour corruption avait été choisi pour être conseiller à la sécurité nationale

Avriel Bar-Yosef est soupçonné d’avoir privilégié les intérêts commerciaux d'individus allemands au moment où Israël travaillait sa politique de gaz naturel

Avriel Bar-Yosef, général de brigade de l'armée de réserve israélienne. (Crédit : autorisation GPO)
Avriel Bar-Yosef, général de brigade de l'armée de réserve israélienne. (Crédit : autorisation GPO)

L’identité de l’ancien responsable de la sécurité qui a été interrogé par la police pour des soupçons de corruption a été rendue publique jeudi. Il s’agit d’Avriel Bar-Yosef, l’homme que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait choisi pour être son conseiller à la sécurité nationale.

Il est suspecté de corruption, blanchiment d’argent, fraude et abus de confiance.

Bar-Yosef, 61 ans, avait été nommé par Netanyahu pour être conseiller à la sécurité nationale, un très haut poste de l’administration israélienne, mais avait refusé le poste en juillet après des protestations venant d’associations, qui avaient fait état de l’argent reçu par l’ancien conseiller de la part d’associés commerciaux étrangers, ce qui constituait un conflit d’intérêts.

Le bureau du Premier ministre avait transmis la plainte au procureur général Avichai Mandelblit, qui avait demandé à la police d’ouvrir une enquête sur le sujet en juillet, avaient annoncé des médias israéliens.

Général de brigade dans l’armée de réserve israélienne, Bar-Yosef a servi 25 ans dans la marine et a été directeur de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, directeur de la commission du budget militaire et vice-président du conseil national de sécurité.

Le champ de gaz naturel de Tamar, au large d'Ashkelon. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Le champ de gaz naturel de Tamar, au large d’Ashkelon. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Les détails de l’affaire, dont la publication est autorisée, ont révélé que Bar-Yosef est soupçonné de ne pas avoir rapporté ses relations avec des hommes d’affaires allemands, qui avaient des intérêts dans le développement des réserves de gaz naturel offshores d’Israël.

L’enquête est supervisée par le département économique du bureau du procureur de l’Etat.

Bar-Yosef, qui a été profondément impliqué dans la formulation de la politique du gaz naturel, aurait fait pression pour mettre en place une installation qui aurait rapporté d’importants profits aux Allemands, malgré les objections des experts.

Il est soupçonné d’avoir reçu des bénéfices et des pots-de-vin de magnats allemands, dont certains ont été transmis à des membres de sa famille.

La Deuxième chaîne a annoncé que l’enquête portait aussi sur l’un des Allemands, Michael Herzog, qui a également contacté d’autres officiers de la marine et tenté de les persuader de privilégier ses intérêts.

Mardi, Bar-Yosef et une femme ont été arrêtés pour être interrogés par la police. Leurs domiciles et leurs bureaux ont été perquisitionnés.

Après avoir répondu aux questions pendant 12 heures, il a été assigné à résidence. La femme suspecte, dont l’identité n’a pas été rendue publique, a également été libérée sous conditions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...