L’incontournable journaliste sportif Meir Einstein s’est éteint à 65 ans
Rechercher

L’incontournable journaliste sportif Meir Einstein s’est éteint à 65 ans

Netanyahu a salué Einstein, qui souffrait d'une maladie musculaire invalidante, disant qu'il avait été "l'un des pères des sports israéliens"

Le journaliste sportif Meir Einstein. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le journaliste sportif Meir Einstein. (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’emblématique journaliste sportif israélien Meir Einstein est mort des suites d’une maladie musculaire invalidante. Il avait 65 ans.

Einstein est décédé dans la soirée de jeudi. Les hommages se sont multipliés vendredi pour saluer celui dont la voix rocailleuse était devenue l’incarnation du sport israélien.

Au mois de décembre, Einstein avait annoncé dans une séquence pleine d’émotion qu’il souffrait d’une maladie qui touchait son système musculaire, le laissant cloué dans un fauteuil roulant. Il a toutefois continué à couvrir les événements sportifs jusqu’à ce que son état ne se détériore gravement ces derniers jours.

Le président Reuven Rivlin a dominé les hommages rendus à Einstein, devenu une icône nationale grâce aux cris de ravissement qu’il avait lancés de sa voix enrouée à l’occasion de la victoire surprise de l’équipe israélienne de football, 3 à 2, contre le géant français en 1993.

Il a qualifié le journaliste « d’homme qui savait que le football était bien plus qu’un match ».

מאיר איינשטיין – בהרבה מובנים אחד מהקולות של הכדורגל הישראלי – ז"ל. —–מוקדם יותר, אחרי שראיתי שתי ידיעות ממקורות שאני סומך עליהם על מותו, העלתי את הוידאו הזה עם הכיתוב "מאיר איינשטיין – יהיה זכרו ברוך" לפני הודעה של המשפחה על מותו. התנצלתי בפני בן משפחה על העניין. אותי זה לימד לקח, אני מקווה שגם אחרים.

Posted by Ouriel Daskal on Thursday, 23 March 2017

« Quand vous avez crié de joie face à ce but qui restera éternellement gravé dans les pages de l’histoire – nous avons frémi avec vous », a déclaré Rivlin. « Durant les défaites (douloureuses), nous avons été tristes avec vous et combien sommes-nous tristes ce matin ! »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a salué Einstein, « un journaliste et commentateur sportif respecté, l’un des père des sports israéliens ».

« Sa voix nous manquera », a tweeté Netanyahu.

Après avoir commencé sa carrière à la radio, Einstein était parti vers la télévision, où il couvrait les événements de football, de basket et un certain nombre d’autres sports.

La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev a remercié Einstein pour son travail et pour son courage.

“Meir Einstein nous a fait partager son émotion au cours des quatre dernières décennies durant les plus grands moments sportifs israéliens et lors de la diffusion des matchs inoubliables qui resteront dans nos mémoires », aurait-elle déclaré, des propos repris par le site d’information en hébreu Ynet.

Elle a également rendu hommage à Einstein pour « avoir annoncé, lors d’une initiative courageuse il y a quelques mois, sa maladie, en faisant cela dans ce cadre qu’il connaissait le mieux : une émission sportive à la télévision ».

Einstein laisse derrière lui son épouse et deux filles. Les détails sur ses funérailles n’ont pas encore été publiés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...