L’insécurité pourrait mettre fin à la communauté juive de Malmö d’ici 2029
Rechercher

L’insécurité pourrait mettre fin à la communauté juive de Malmö d’ici 2029

La communauté juive de Malmö, en Suède, devra peut-être se dissoudre d'ici 2029, à moins que sa situation actuelle ne change

La seule synagogue de Malmö, en Suède. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia)
La seule synagogue de Malmö, en Suède. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia)

Le porte-parole de la communauté, Fredrik Sieradski, a confirmé à la Jewish Telegraphic Agency que la disparition est un « scénario possible » suite à un rapport publié vendredi dans Expressen, dans lequel un homme politique local a déclaré qu’elle pourrait « disparaître » dans la prochaine décennie, notamment en raison de l’indifférence des autorités face à ses besoins en sécurité.

Le débat porte sur un don de plus de 4 millions de dollars fait par deux philanthropes pour couvrir les frais de sécurité. Ce don faisait suite à l’objection de la coalition gouvernementale au pouvoir de la ville, composée de la section locale du Parti social-démocrate suédois du Premier ministre Stefan Lofven et des libéraux, d’allouer les fonds du budget municipal, a rapporté Expressen.

La communauté juive de Malmö est en déclin dans un contexte de menaces et d’attaques fréquentes, principalement de la part de musulmans, passant de 1 200 il y a plusieurs années à environ 800 membres ou moins aujourd’hui.

Malmö compte environ 300 000 habitants au total, dont plus d’un tiers sont nés dans des pays musulmans ou d’immigrants originaires de ces pays, selon les propres données de la municipalité.

A titre d’illustration : Sur cette photo du 3 mars 2010, un homme est assis derrière une réception vitrée du centre communautaire juif hautement sécurisé situé au centre de Malmö, en Suède. (AP Photo/Pamela Juhl)

L’année dernière, la communauté juive d’Umea, dans le nord de la Suède, s’est dissoute principalement à cause des menaces des néo-nazis, mais aussi à cause du harcèlement des musulmans radicaux, a déclaré son ancienne leader, Carinne Sjoberg.

C’était la première fois depuis des décennies qu’une communauté juive européenne disparaissait pour des raisons de sécurité.

Malmö devra peut-être emboîter le pas à moins que « plus d’efforts ne soient faits pour changer les choses », a dit M. Sieradski.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...