L’Irak annonce des mesures de sécurité après l’explosion d’un dépôt d’armes
Rechercher

L’Irak annonce des mesures de sécurité après l’explosion d’un dépôt d’armes

Le Premier ministre irakien a notamment ordonné l'annulation de toutes les autorisations de survol du pays

Des explosions sur une base du sud de Baghdad, le 12 août 2019. (Capture d'écran: Twitter)
Des explosions sur une base du sud de Baghdad, le 12 août 2019. (Capture d'écran: Twitter)

L’Irak a donné l’ordre que tous ses camps militaires et ses entrepôts de munitions soient déplacés en dehors des villes après l’explosion massive d’un dépôt de munitions qui a tué un civil et fait 13 blessés. Plusieurs officiels irakiens ont accusé Israël d’être responsable de la frappe.

Dans un communiqué qui a suivi une réunion de sécurité nationale, le Premier ministre irakien a également ordonné l’annulation de toutes les autorisations de survol du pays, y compris par des drones de reconnaissance, des avions et des hélicoptères – à moins qu’ils soient autorisés par le chef des forces armées.

L’explosion de lundi soir dans une base militaire du sud ouest de Baghdad a secoué la capitale irakienne, et a projeté des objets explosifs en direction d’habitations situées à proximité, tuant une personne.

La base de la police fédérale abrite des entrepôts d’armes appartement à des milices, dont beaucoup sont soutenues par l’Iran, regroupées sous le nom de Forces populaires de mobilisation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...