Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

L’Irak ordonne l’expulsion de l’ambassadrice suédoise

Cette décision fait suite aux incidents "répétés de profanation du Coran sacré" avec l'autorisation du gouvernement suédois ; l'ambassade de Suède à Bagdad a été incendiée jeudi

Des partisans du dirigeant musulman chiite Moqtada Sadr brûlant un drapeau LGBT devant l'ambassade de Suède à Bagdad, après qu'un Irakien vivant en Suède a brûlé un Coran, le 29 juin 2023. (Crédit : Ahmad al-Rubaye/AFP)
Des partisans du dirigeant musulman chiite Moqtada Sadr brûlant un drapeau LGBT devant l'ambassade de Suède à Bagdad, après qu'un Irakien vivant en Suède a brûlé un Coran, le 29 juin 2023. (Crédit : Ahmad al-Rubaye/AFP)

Le Premier ministre irakien a ordonné jeudi l’expulsion de l’ambassadrice suédoise à Bagdad, avant un rassemblement à Stockholm où un homme a menacé de brûler un exemplaire du Coran.

Le Premier ministre irakien, Mohamed Chia al-Soudani, a « demandé à l’ambassadrice suédoise à Bagdad de quitter le territoire irakien », ont annoncé ses services dans un communiqué, ajoutant que le chargé d’affaires irakien à Stockholm avait été rappelé.

Cette décision fait suite aux incidents « répétés de profanation du Coran sacré » avec l’autorisation du gouvernement suédois, aux « insultes aux sanctuaires islamiques et au fait de brûler le drapeau irakien », selon la même source.

De son côté, le président de l’Autorité irakienne des médias et des télécommunications, Ali Al-Mouayad, « a suspendu la licence d’exploitation de la société suédoise Ericsson sur le territoire irakien », selon un communiqué, justifiant cette décision par « l’autorisation donnée par l’Etat suédois de brûler le Coran et le drapeau irakien ».

Jeudi un homme a piétiné le Coran devant l’ambassade d’Irak à Stockholm, renonçant toutefois à le brûler comme il l’avait annoncé, a constaté une journaliste de l’AFP. Il a été harangué par une assistance de quelques dizaines de personnes, pour la plupart hostiles à son geste.

Un des organisateurs du rassemblement de Stockholm, Salwan Momika, un Irakien réfugié en Suède, avait annoncé sur Facebook vouloir brûler un exemplaire du Coran et un drapeau irakien.

En signe de protestation, l’ambassade de Suède à Bagdad a été incendiée jeudi avant l’aube lors d’une manifestation organisée par des partisans du leader religieux Moqtada Sadr.

« Ce qui s’est produit est totalement inacceptable », a affirmé le chef de la diplomatie suédoise, Tobias Billström.

Jeudi, les participants à une réunion sécuritaire présidée par le Premier ministre ont « condamné l’incendie de l’ambassade », y voyant « une brèche sécuritaire ».

Evoquant les autodafés, le gouvernement irakien a aussi dénoncé des « gestes provocateurs » qui constituent « une incitation à la culture de la violence et de la haine ».

Salwan Momika avait déjà brûlé le 28 juin quelques pages d’un exemplaire du Coran devant la plus grande mosquée de Stockholm pendant la journée de l’Aïd al-Adha, une fête célébrée par les musulmans à travers le monde.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.