L’Iran délivre un visa de journaliste au Jewish Daily Forward
Rechercher

L’Iran délivre un visa de journaliste au Jewish Daily Forward

Un permis d’entrée a été délivré à un journaliste, peut-être pour influencer favorablement l'opinion des Juifs américains sur l'accord nucléaire

Une vue de Téhéran (Crédit : CC BY Kamyar Adl/Flickr)
Une vue de Téhéran (Crédit : CC BY Kamyar Adl/Flickr)

L’Iran a délivré le mois dernier un visa de journaliste, rarement accordé, au journal new-yorkais Jewish Daily Forward, comme l’a rapporté le New York Times.

Le Forward avait initialement candidaté pour le visa il y a environ deux ans auprès du ministère de la Culture et de l’Orientation islamique, qui accrédite les journalistes étrangers, selon le reportage du New York Times publié jeudi. Une réponse positive a finalement été délivrée le 20 juillet.

Selon le Times, le visa semble faire partie d’un effort déployé par l’Iran pour influencer la communauté juive américaine en faveur de l’accord nucléaire signé le 14 juillet avec les puissances mondiales.

Le ministère iranien a déclaré que le visa est valable pendant 30 jours, mais le Forward affirme qu’il ne l’a été que pour 7, ajoutant que son journaliste, qui est resté anonyme, est déjà rentré d’Iran.

« L’accord avec l’Iran est d’une importance capitale pour les Juifs américains, et nous avons envoyé un journaliste en Iran afin que nous puissions offrir à nos lecteurs un regard objectif et profond sur ce que pensent les Iraniens à propos de la transaction en cours, des États-Unis et d’Israël, » décrit la rédactrice en chef du Forward, Jane Eisner dans un communiqué jeudi, rapporte le Times.

« Il a fallu deux ans de négociations avec le gouvernement iranien pour gagner cette opporunité, et nous sommes impatients de présenter ce reportage objectif sur notre site et dans notre journal de la semaine prochaine, » a déclaré Eisner.

Le Congrès devrait voter à propos de l’accord iranien en septembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...