L’Iran dénonce Israël comme « l’ennemi de la région »
Rechercher

L’Iran dénonce Israël comme « l’ennemi de la région »

"Les sionistes ont de la rancune envers la nation iranienne... et ont toujours essayé de frapper cette nation," a déclaré le président iranien

Le président iranien Hassan Rouhani s'exprime lors d'une conférence de presse à Téhéran, en Iran, le 14 décembre 2020. (Bureau de la présidence iranienne via AP)
Le président iranien Hassan Rouhani s'exprime lors d'une conférence de presse à Téhéran, en Iran, le 14 décembre 2020. (Bureau de la présidence iranienne via AP)

Le président iranien Hassan Rouhani a qualifié Israël « d’ennemi » du Moyen-Orient dans des commentaires précédant la Journée mondiale d’Al-Quds, que l’Iran a inaugurée après la révolution islamique de 1979 pour protester contre l’existence de l’État juif.

« Les sionistes sont l’ennemi de la région, de la sécurité du peuple palestinien, l’ennemi des nations de la région et les bourreaux et auteurs d’atrocités de l’histoire qui ont déplacé des millions de personnes de leurs foyers », a déclaré Rouhani lors de la réunion du cabinet de mercredi, selon son bureau.

Il a ajouté : « Les sionistes ont de la rancune envers la nation iranienne… et ont toujours essayé de frapper cette nation ».

Rouhani a affirmé qu’Israël a échoué dans « les deux grandes séditions » consistant à s’opposer à un retour des États-Unis à l’accord de 2015 limitant le programme nucléaire iranien et à affaiblir les liens de Téhéran avec les États voisins ».

Il a également abordé les discussions sur la relance de l’accord nucléaire, prédisant que les États-Unis allaient bientôt lever les sanctions, ce que le président Joe Biden a promis à plusieurs reprises de ne pas faire tant que l’Iran ne se conformera pas à l’accord.

« Aujourd’hui, notre peuple est témoin du fruit de sa patience et de sa résistance dans les pourparlers de Vienne, et à mon avis, en tant que chef du gouvernement, les sanctions ont été brisées et elles seront bientôt levées si nous sommes tous unis », a déclaré Rouhani.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...