L’Iran est resté en 2014 un « Etat soutenant le terrorisme »
Rechercher

L’Iran est resté en 2014 un « Etat soutenant le terrorisme »

La République islamique figure depuis 1984, aux côtés de la Syrie et du Soudan, sur une liste noire américaine d'"Etats soutenant le terrorisme"

L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de l'Iran (Crédit : Wiki Commons)
L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de l'Iran (Crédit : Wiki Commons)

L’Iran est resté en 2014 un « Etat soutenant le terrorisme » international, a accusé vendredi la diplomatie américaine, en dépit du processus historique de négociations entre Washington et Téhéran sur le programme nucléaire iranien.

« L’Iran a continué de soutenir des groupes terroristes tout autour de la planète », a pointé le département d’Etat dans son rapport annuel mondial sur le terrorisme.

La République islamique figure depuis 1984, aux côtés de la Syrie et du Soudan, sur une liste noire américaine d' »Etats soutenant le terrorisme ». Cuba a été retiré de cette liste fin mai.

Washington dénonce notamment le rôle des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime iranien, et l’appui militaire apporté par Téhéran en Syrie et en Irak.

Dans son rapport, le département d’Etat condamne le soutien de l’Iran au Hezbollah chiite libanais, à plusieurs groupes chiites irakiens et aux groupes palestiniens Hamas et Jihad islamique.

La diplomatie américaine a à coeur depuis des mois de bien faire le distinguo entre le processus diplomatique sans précédent de dialogue avec Téhéran sur son programme nucléaire et la dénonciation du rôle « déstabilisateur » de l’Iran au Moyen-Orient.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...