Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

L’Iran mène des exercices navals près d’îles stratégiques du Golfe

Ces exercices navals sont organisés près d'îles stratégiques du Golfe contrôlées par Téhéran mais revendiquées par les Émirats arabes unis

Les bateaux de patrouille des Gardiens de la révolution islamique devant un navire de guerre américain, à gauche, dans le Golfe d'Oman, pendant la saisie d'un pétrolier vietnamien par l'Iran, à droite, dans le Golfe d'Oman, le 3 novembre 2021. (Capture d'écran : Vidéo des Gardiens de la révolution via AP)
Les bateaux de patrouille des Gardiens de la révolution islamique devant un navire de guerre américain, à gauche, dans le Golfe d'Oman, pendant la saisie d'un pétrolier vietnamien par l'Iran, à droite, dans le Golfe d'Oman, le 3 novembre 2021. (Capture d'écran : Vidéo des Gardiens de la révolution via AP)

Les Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran, ont lancé mercredi des exercices navals près d’îles stratégiques du Golfe contrôlées par Téhéran mais revendiquées par les Émirats arabes unis, a rapporté un média d’État.

« Les exercices navals du Corps des Gardiens de la Révolution islamique ont commencé mercredi matin pour la défense des îles iraniennes dans le golfe Persique », a rapporté l’agence de presse iranienne officielle Irna.

Le commandant de la marine de l’armée idéologique, Ali Ozmaee, cité par l’agence, a déclaré que les exercices s’étaient « déroulés près de l’île d’Abou Moussa et autour des îles de la Grande et la Petite Tomb ». La durée des exercices n’a pas été précisée dans l’immédiat.

Irna a indiqué que les navires des Gardiens de la Révolution étaient équipés du système de missiles de croisière Ghadir et de missiles balistiques Fath 360.

L’armée a également déployé des navires de surface sans pilote, dotés d’intelligence artificielle, ainsi que des avions de guerre, des hélicoptères et des drones aériens, selon l’agence de presse.

Ces trois îles, situées à l’entrée du détroit stratégique d’Ormuz, où transite un cinquième du pétrole transporté par voie maritime dans le monde, sont source de discorde entre les Émirats et l’Iran depuis des décennies.

Le Conseil de Coopération du Golfe (CCG), qui regroupe six pays de la péninsule arabique, accuse l’Iran de les « occuper » illégalement depuis 1971.

À la mi-juillet, un haut responsable du ministère iranien des Affaires étrangères avait convoqué l’ambassadeur de Russie à Téhéran pour protester contre le soutien exprimé par Moscou aux revendications des Émirats sur ces trois petites îles.

La marine américaine avait annoncé début juillet que l’Iran avait saisi un navire marchand dans les eaux internationales du Golfe, un jour après avoir empêché les forces iraniennes de s’emparer de deux navires pétroliers au large d’Oman.

Selon Téhéran, il transportait « plus d’un million de litres de carburant de contrebande ».

Quelques jours plus tard, les États-Unis avaient indiqué déployer un navire de guerre de type destroyer et des avions de combat F-35 et F-16 au Moyen-Orient pour dissuader l’Iran de saisir des embarcations dans le Golfe.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.