L’Iran reprendra « vigoureusement » l’enrichissement d’uranium en cas de rupture
Rechercher

L’Iran reprendra « vigoureusement » l’enrichissement d’uranium en cas de rupture

Donald Trump a posé la date du 12 mai comme ultimatum à ses alliés européens pour qu'ils s'entendent avec l'Iran afin de "remédier aux terribles lacunes" du texte de l'accord

Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, pendant la 53e Conférence sur la sécurité de Munich, le 19 février 2017. (Crédit : Christof Stache/AFP)
Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, pendant la 53e Conférence sur la sécurité de Munich, le 19 février 2017. (Crédit : Christof Stache/AFP)

L’Iran reprendra « vigoureusement » l’enrichissement d’uranium si Washington rompt l’accord sur le nucléaire iranien comme le président Donald Trump menace de le faire, a mis en garde samedi le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif.

Le ministre a déclaré a des journalistes à New York que l’Iran ne cherchait pas à se doter de la bombe nucléaire, mais que la réponse « probable » de Téhéran à un retrait américain serait une reprise de la production d’uranium enrichi, un élément clé dans la fabrication de l’arme atomique.

« L’Amérique n’aurait jamais dû craindre que l’Iran produise une bombe nucléaire, mais nous poursuivrons vigoureusement notre enrichissement » d’uranium », a-t-il dit, « si le président Trump se retire officiellement de l’accord » nucléaire.

Donald Trump a posé la date du 12 mai comme ultimatum à ses alliés européens pour qu’ils s’entendent avec l’Iran afin de « remédier aux terribles lacunes » du texte de l’accord.

Il réclame davantage d’inspections et, surtout, la suppression des limitations dans le temps imposées à Téhéran sur son activité nucléaire, censées expirer en 2025 et 2030.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...