Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Deux membres de l’équipe de sécurité de Metula blessés par une attaque du Hezbollah

Hamas : Les remarques de Netanyahu sur les otages montrent qu'il s'oppose à l'offre soutenue par Biden * Des affrontements éclatent entre des partisans d'Israël et des manifestants pro-palestiniens à l'extérieur de la synagogue de Los Angeles

  • De la fumée s’élevant dans les maisons de la ville frontalière israélienne de Metula, touchée par les tirs du Hezbollah, vue depuis la ville libanaise de Marjayoun, au Liban, le 22 juin 2024. (Crédit : Hussein Malla/AP)
    De la fumée s’élevant dans les maisons de la ville frontalière israélienne de Metula, touchée par les tirs du Hezbollah, vue depuis la ville libanaise de Marjayoun, au Liban, le 22 juin 2024. (Crédit : Hussein Malla/AP)
  • Des manifestants anti-gouvernement bloquent la Route 2 près de l'intersection Glilot lors d'une manifestation réclamant des élections, le 24 juin 2024. (Crédit : Udi Salmanovich/Mouvement de protestation pro-démocratie)
    Des manifestants anti-gouvernement bloquent la Route 2 près de l'intersection Glilot lors d'une manifestation réclamant des élections, le 24 juin 2024. (Crédit : Udi Salmanovich/Mouvement de protestation pro-démocratie)
  • Des troupes de la 401e brigade blindée opèrent dans le sud de Gaza à Rafah, dans une photo publiée le 23 juin 2024. (Crédit : armée israélienne)
    Des troupes de la 401e brigade blindée opèrent dans le sud de Gaza à Rafah, dans une photo publiée le 23 juin 2024. (Crédit : armée israélienne)
  • Une femme marche devant des photographies des otages détenus par les terroristes du Hamas à Gaza depuis le 7 octobre, le 23 juin 2024. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
    Une femme marche devant des photographies des otages détenus par les terroristes du Hamas à Gaza depuis le 7 octobre, le 23 juin 2024. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

L’armée diffuse des images de frappes sur des cibles du Hezbollah au Liban

Des avions de chasse israéliens ont bombardé des installations appartenant à l’unité de défense aérienne du Hezbollah à Baalbek, dans le nord-est du Liban, un peu plus tôt dans la journée, a annoncé l’armée.

Depuis le début de la guerre, Tsahal a bombardé à plusieurs reprises Baalbek, bastion du Hezbollah situé à une centaine de kilomètres de la frontière.

L’armée israélienne a par ailleurs revendiqué le bombardement de sites du Hezbollah à Blida et Maroun al-Ras, dans le sud du Liban, il y a peu de temps, et diffusé des images des attaques.

Plus tôt aujourd’hui, l’armée israélienne a revendiqué la neutralisation en vol d’un drone présumé, entré dans l’espace aérien israélien depuis le Liban. Elle a diffusé les images de l’interception. L’incident a donné lieu à des alertes dans la communauté de Kela, sur le plateau du Golan.

Les sirènes d’alerte aux roquettes qui se sont fait entendre il y a peu de temps en Haute Galilée étaient de fausses alertes, a ajouté l’armée.

Selon le chef de Tsahal, l’armée est sur le point de vaincre la brigade du Hamas à Rafah

Le chef d'État-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi (à gauche), avec le chef du commandement sud, le général de division Yaron Finkelman, à Rafah, dans le sud de Gaza, le 23 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Le chef d'État-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi (à gauche), avec le chef du commandement sud, le général de division Yaron Finkelman, à Rafah, dans le sud de Gaza, le 23 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

« Nous avons décroché des victoires considérables dans les combats à Rafah », a déclaré Halevi, en déplacement dans cette ville du sud de la bande de Gaza hier.

« Cela se voit dans le nombre de terroristes tués, dans les infrastructures et tunnels détruits », a-t-il ajouté.

Halevi a rappelé que le contrôle par l’armée israélienne du Corridor de Philadelphie, à la frontière entre Gaza et l’Égypte, était « très, très important », ajoutant qu’il privait « le Hamas d’un véritable pipe-line pour la contrebande ».

« Nous sommes clairement sur le point de dire que nous avons démantelé la brigade de Rafah. Non pas qu’il n’y ait plus de terroristes, mais elle ne peut plus fonctionner comme cadre de combat », a-t-il précisé.

Halevi a ajouté qu’un « grand nombre » d’hommes armés de la brigade de Rafah avaient été tués, disant aux soldats : « Tuez tous les terroristes que vous pouvez et détruisez toutes les infrastructures que vous pouvez, jusqu’à la fin de notre mission ici. »

Deux roquettes tirées depuis Gaza interceptées : l’une au-dessus d’Ashkelon, l’autre au-dessus de Mefalsim

Deux roquettes ont été lancées depuis le nord de la bande de Gaza il y a peu, l’une en direction de la ville côtière d’Ashkelon et l’autre vers la communauté frontalière de Mefalsim.

Le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

L’armée israélienne a déclaré que les deux roquettes avaient été interceptées.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a déclaré soigner deux personnes en bonne santé qui ont chuté alors qu’elles couraient vers des abris lorsque les sirènes ont retenti à Ashkelon et dans plusieurs autres villes proches de la bande de Gaza.

L’attaque n’a fait aucun dégât.

Gallant à l’envoyé américain Hochstein : le passage à la « phase C » de la guerre à Gaza affectera tous les fronts

Le ministre de la Défense Yoav Gallant (à droite) avec l'envoyé spécial américain Amos Hochstein à Washington DC, le 24 juin 2024 (Ariel Hermoni/ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant (à droite) avec l'envoyé spécial américain Amos Hochstein à Washington DC, le 24 juin 2024 (Ariel Hermoni/ministère de la Défense)

Selon le compte rendu de la rencontre établi par son cabinet, le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré à l’envoyé spécial américain Amos Hochstein que le passage à la « phase C » de la guerre de Gaza affecterait tous les fronts.

La phase 3 est celle d’un conflit de faible intensité marqué par l’action de l’armée pour finir d’éradiquer les derniers bastions du Hamas à Gaza et la recherche par l’échelon politique d’une alternative au groupe terroriste à la tête de la bande de Gaza.

Gallant s’est entretenu avec Hochstein à l’occasion de son déplacement à Washington DC.

Le ministère de la Défense a fait savoir que les deux hommes avaient parlé « des mesures nécessaires pour parvenir à un cadre permettant le retour des habitants israéliens dans le nord ».

Selon son cabinet, Gallant aurait dit à Hochstein : « La transition vers la phase C de la guerre à Gaza aura un impact sur l’ensemble des fronts, et Israël se prépare à tous les scénarios, que ce soit militairement ou diplomatiquement ».

Le Dôme de Fer a intercepté une roquette lancée sur le sud d’Israël depuis Rafah

Une roquette lancée depuis Rafah, dans le sud de Gaza, vers le sud d’Israël a été interceptée par le Dôme de fer, selon l’armée.

Des sirènes ont retenti dans plusieurs communautés du Conseil régional d’Eshkol.

UNRWA : « pillages et contrebande généralisés » empêchent la distribution d’aide à Gaza

Les pillages et la contrebande « sont généralisés » dans la bande de Gaza et « empêchent » la livraison de l’aide humanitaire, a dénoncé lundi le chef de l’UNRWA, l’agence de l’ONU en charge des réfugiés palestiniens.

« L’effondrement de l’ordre civil donne lieu à des pillages et à une contrebande généralisés qui entravent l’acheminement de l’aide humanitaire » dont la population « a désespérément besoin », a affirmé Philippe Lazzarini, lors d’une réunion à Genève de la Commission de conseil chargée de superviser la conduite de l’agence.

L’objectif du groupe terroriste est qu’Israël « sorte vaincu » de Gaza – responsable du Hamas

L’objectif du Hamas dans la guerre de Gaza est qu’Israël « sorte vaincu », déclare Suhail al-Hindi, membre du bureau politique du groupe terroriste palestinien.

S’adressant au journal Al-Araby Al-Jadeed, basé à Londres, Hindi insiste sur le fait que « la résistance [nom que se donnent les groupes terroristes islamistes anti-Israël] ne hissera pas le drapeau blanc et combattra l’ennemi jusqu’à son dernier souffle ». Il souligne également qu’il n’y aura pas d’accord avec Israël « sans un cessez-le-feu et le retrait de l’occupation [nom de Tsahal pour les groupes anti-Israël] ».

Hindi pense que le Premier ministre Benjamin Netanyahu poursuit la guerre pour ne pas être emprisonné, déclare-t-il à l’hebdomadaire.

L’armée israélienne, selon lui, veut mettre fin à la guerre « à cause de l’épuisement ».

Hindi affirme qu’Israël cherche à donner une « image de victoire », notamment en déclarant le groupe terroriste palestinien du Hamas vaincu.

Pour la 1e fois depuis le 7 octobre, des enfants gazaouis malades transitent par Kerem Shalom – média

Des enfants palestiniens gravement malades attendant avec des membres de leur famille à l'hôpital Nasser de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, le 24 juin 2024, après avoir reçu l'autorisation de l'armée israélienne de passer par le poste-frontière de Kerem Shalom pour se faire soigner, et ce pour la première fois depuis le début de la guerre. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)
Des enfants palestiniens gravement malades attendant avec des membres de leur famille à l'hôpital Nasser de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, le 24 juin 2024, après avoir reçu l'autorisation de l'armée israélienne de passer par le poste-frontière de Kerem Shalom pour se faire soigner, et ce pour la première fois depuis le début de la guerre. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)

Pour la première fois depuis le début de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, un groupe d’enfants palestiniens atteints de maladies graves, dont le cancer, serait autorisé à quitter la bande de Gaza par le poste-frontière de Kerem Shalom.

Selon les médias palestiniens, les enfants, originaires du nord de la bande de Gaza, devaient être emmenés à l’étranger pour y être soignés. Les médias indiquent que le mouvement a été coordonné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Depuis qu’Israël a pris le contrôle du poste-frontière de Rafah, à la frontière entre Gaza et l’Égypte, au début du mois de mai, les Palestiniens ne peuvent plus quitter la bande de Gaza.

Israël avait fermé tous ses propres points de passage avec Gaza après l’assaut du Hamas le 7 octobre, puis les avait rouverts pour acheminer de l’aide dans la bande de Gaza, mais pas pour permettre aux Palestiniens de la quitter.

Les autorités israéliennes n’ont pas encore commenté cette information.

Appel à la grève générale lors d’un rassemblement devant le bâtiment de la Histadrout

Le groupe de protestation "Changing Direction" organisant un rassemblement avec un appel à des élections législatives anticipées, devant le bâtiment de l'organisation syndicale de la Histadrout, à Tel Aviv, le 24 juin 2024. (Crédit : Adar Eyal/Mouvement de protestation pour la démocratie)
Le groupe de protestation "Changing Direction" organisant un rassemblement avec un appel à des élections législatives anticipées, devant le bâtiment de l'organisation syndicale de la Histadrout, à Tel Aviv, le 24 juin 2024. (Crédit : Adar Eyal/Mouvement de protestation pour la démocratie)

Lors d’une manifestation devant l’organisation syndicale de la Histadrout à Tel Aviv, des manifestants anti-gouvernement appellent le syndicat des travailleurs à déclarer une grève générale jusqu’à ce qu’une date soit fixée pour de nouvelles élections législatives.

Un groupe de manifestants tient une banderole sur laquelle on peut lire « Qu’est-il arrivé à la solidarité ? », tandis que d’autres bloquent l’entrée du bâtiment.

La police tente de disperser les manifestants, qui se sont bloqués les bras à l’aide de tuyaux en PVC, entravant ainsi les efforts de la police.

Un membre du Hamas qui développait des armes tué par un drone israélien à Gaza

Un éminent terroriste du Hamas, qui était impliqué dans le développement d’armements pour le groupe terroriste, a été tué dans la bande de Gaza dans la journée de dimanche, a expliqué Tsahal.

Les militaires ont précisé que Muhammad Salah « avait pris part à un projet de développement d’armes stratégiques » pour le Hamas, et qu’il avait dirigé des escouades impliquées dans la mise au point de diverses armements.

De nombreuses frappes supplémentaires ont eu lieu dans tout Gaza, au cours de ces dernières vingt-quatre heures, prenant notamment pour cible des entrées de tunnel et des cellules terroristes.

Des attaques qui se sont produites alors que les troupes, sur le terrain, continuent leurs opérations à Rafah, dans le sud de la bande, et dans le corridor de Netzarim, dans le centre de l’enclave côtière.

A Rafah, a fait savoir l’armée, les soldats ont avancé dans le quartier Tel Sultan, localisant des armes et des lance-roquettes qui avaient été utilisés dans des attaques antérieures.

Borrell avertit que la guerre est sur le point de s’élargir au Moyen-Orient

Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne Josep Borrell lors d'un débat à Strasbourg, dans l'Est de la France, le 26 avril 2024. (Crédit : Jean-Francois Badias/AP)
Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne Josep Borrell lors d'un débat à Strasbourg, dans l'Est de la France, le 26 avril 2024. (Crédit : Jean-Francois Badias/AP)

Le chef de la politique étrangère au sein de l’Union européenne, Josep Borell, a indiqué que le Moyen-Orient était sur le point de voir la guerre s’élargir au Liban, quelques jours seulement après que le Hezbollah, le groupe terroriste chiite libanais qui est soutenu par l’Iran, a menacé Chypre, qui est membre de l’UE.

« Le risque de voir cette guerre affecter le sud du Liban et se propager encore est plus important chaque jour qui passe », a dit Borrell aux journalistes avant d’assister à une rencontre des ministres des Affaires étrangères au Luxembourg. « Nous sommes au bord de l’élargissement du conflit ».

Des manifestants anti-gouvernement bloquent la circulation sur l’autoroute 2, près de Tel Aviv

Des manifestants ont brièvement bloqué la circulation sur l’autoroute 2, près de Tel Aviv, dans le cadre d’une manifestation contre le gouvernement, selon les médias israéliens.

« Alors que les otages sont négligés à Gaza, que le Nord brûle et qu’une nouvelle guerre menace d’éclater, le gouvernement néglige nos vies à tous », déclarent les manifestants dans un communiqué. « Il s’agit d’une situation d’urgence. Il est clair que Netanyahu n’est ni apte, ni digne ».

Les manifestants appellent à une grève générale dans tout Israël afin de faire pression sur le gouvernement.

Le test d’un système de propulsion de roquette s’est déroulé « comme prévu » – Ministère de la Défense

Un test d’un système de propulsion de roquette a été effectué il y a peu de temps depuis une base militaire du centre d’Israël, indique le ministère de la Défense.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux depuis le sud d’Israël montrent un missile volant dans les airs.

Le ministère affirme que l’essai du moteur de la roquette a été planifié à l’avance et qu’il s’est déroulé « comme prévu ».

Deux membres de l’équipe de sécurité de Metula blessés par une attaque du Hezbollah

Deux membres de l’équipe de sécurité locale de Metula ont été blessés par  une attaque au missile antichar du Hezbollah la nuit dernière.

L’un d’entre eux a été grièvement blessé, tandis que le second n’est que légèrement blessé, selon Tsahal.

Les deux hommes, comme tous les agents de sécurité locaux des communautés frontalières, sont inscrits sur la liste des réservistes de l’armée israélienne pendant la guerre.

Par ailleurs, des avions de combat ont frappé plusieurs cibles du Hezbollah dans le sud du Liban pendant la nuit, selon Tsahal.

Selon l’armée, ces sites comprennent un bâtiment utilisé par le Hezbollah à Aitaroun, ainsi que d’autres infrastructures à Kafr Kila et à Khiam.

Arrivé à Washington, Gallant tient une première série de réunions

Le ministre de la Défense Yoav Gallant tient une première série de réunions après son arrivée à Washington pour une visite aux États-Unis qui devrait se concentrer sur la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza et les combats transfrontaliers intensifs avec le Hezbollah libanais.

Gallant rencontre d’abord les dirigeants de l’AIPAC, auxquels il a déclaré que les États-Unis « sont l’allié le plus important d’Israël – et plus central que jamais », avant de rencontrer le sénateur républicain Lindsey Graham, de Caroline du Sud.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.