Israël en guerre - Jour 256

Rechercher
En direct

Après 48 heures de lutte, tous les incendies sont maîtrisés dans le nord – pompiers

Le Caire dépêche une équipe à Doha pour les pourparlers sur Gaza – média égyptien ; Le chef de la CIA et McGurk partent pour le Moyen-Orient pour faire avancer la proposition d’accord

  • Incendie dans la forêt de Birya en Galilée suite à l'interception d'une cible aérienne par l'armée, 4 juin 2024 (Crédit : Conseil régional de Marom Hagalil)
    Incendie dans la forêt de Birya en Galilée suite à l'interception d'une cible aérienne par l'armée, 4 juin 2024 (Crédit : Conseil régional de Marom Hagalil)
  • Des manifestants protestent après l'annonce par l'armée israélienne de la mort de quatre otages israéliens détenus par le Hamas, à Tel Aviv, le 3 juin 2024 (Crédit : Erik Marmor/Flash90).
    Des manifestants protestent après l'annonce par l'armée israélienne de la mort de quatre otages israéliens détenus par le Hamas, à Tel Aviv, le 3 juin 2024 (Crédit : Erik Marmor/Flash90).
  • Un incendie causé par des attaques en provenance du Liban, dans la ville de Kiryat Shmona, au nord du pays, le 3 juin 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90).
    Un incendie causé par des attaques en provenance du Liban, dans la ville de Kiryat Shmona, au nord du pays, le 3 juin 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90).
  • Un fusil d'assaut que des suspects de terrorisme auraient été prêts à utiliser pour tirer sur des villes israéliennes à travers la barrière de sécurité de la ville de Tulkarem en Cisjordanie, le 4 juin 2024. (Crédit : armée israélienne)
    Un fusil d'assaut que des suspects de terrorisme auraient été prêts à utiliser pour tirer sur des villes israéliennes à travers la barrière de sécurité de la ville de Tulkarem en Cisjordanie, le 4 juin 2024. (Crédit : armée israélienne)

Le Caire dépêche une équipe à Doha pour les pourparlers sur Gaza – média égyptien

Une délégation de la sécurité égyptienne devrait rencontrer ses homologues qatari et américain à Doha ce mercredi, afin de tenter de relancer les pourparlers sur la trêve à Gaza, affirment la télévision d’État égyptienne et la chaîne de télévision Al-Qahera News TV, affiliée à l’État, en citant des sources.

Le cabinet de guerre se réunit à Jérusalem

La réunion du cabinet de guerre a commencé, indique le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Les membres du cabinet et les observateurs sont rassemblés au bureau du Premier ministre à Jérusalem pour la réunion, tandis que le ministre de la Défense Yoav Gallant et les hauts gradés de la défense participent à la conférence à distance.

Cette réunion survient alors que les spéculations autour d’un éventuel accord de trêve à Gaza s’intensifient, de même que les tensions le long de la frontière nord.

Le chef de la CIA et McGurk partent pour le Moyen-Orient pour faire avancer la proposition d’accord

Le directeur de la CIA, William Burns, témoignant lors d'une audition au Sénat américain, au Capitole, à Washington, le 11 mars 2024. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)
Le directeur de la CIA, William Burns, témoignant lors d'une audition au Sénat américain, au Capitole, à Washington, le 11 mars 2024. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)

Le directeur de la CIA, William Burns, et l’envoyé de la Maison Blanche chargé des questions relatives au Moyen-Orient, Brett McGurk, sont partis dans la région pour des réunions à Doha et au Caire visant à faire avancer la proposition d’accord pour la libération des otages et la trêve soumise la semaine dernière, ont confirmé deux responsables américains au Times of Israel.

Les deux hommes pourraient également faire une escale en Israël en plus des visites au Qatar et en Egypte, dont les gouvernements sont les médiateurs des pourparlers aux côtés des États-Unis, a déclaré l’un des responsables américains.

L’incendie de la forêt de Biriya est presque maîtrisé, mais un deuxième incendie majeur menace toujours

Les pompiers tentent d'éteindre un incendie de forêt déclenché par des fragments d'un missile d'interception dans la forêt de Biriya, dans le nord d'Israël, le 4 juin 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Les pompiers tentent d'éteindre un incendie de forêt déclenché par des fragments d'un missile d'interception dans la forêt de Biriya, dans le nord d'Israël, le 4 juin 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Les pompiers affirment que près d’une vingtaine d’équipes continuent de lutter contre deux incendies dans le nord d’Israël, dont au moins un a été déclenché par des tirs de roquettes en provenance du Liban.

À Keren Naftali, près de la réserve naturelle de Hula, les pompiers affirment qu’un incendie important n’a pas encore été maîtrisé, avec douze équipes et avions de lutte contre les incendies essayant de contenir les flammes.

« En raison de la complexité du terrain, l’incendie s’est propagé sur plusieurs fronts », a indiqué le service dans un communiqué.

Un deuxième incendie dans la forêt de Biriya, près de Safed, déclenché par des éclats d’obus d’interception, est sur le point d’être maîtrisé après environ 9 heures d’efforts par dix équipages et un escadron aérien, a indiqué le service.

Los Angeles : La police démantèle un campement pro-palestinien, aucune arrestation

Des manifestants pro-palestiniens qui ont tenté d’établir un campement devant l’hôtel de ville de Los Angeles ont été évacués peu après leur arrivée, a rapporté KABC-TV. Aucune arrestation n’a été signalée et la zone ne connaît aucune perturbation aux heures de pointe du matin.

En Pennsylvanie, à l’université de Pittsburgh, des manifestants pro-palestiniens ont affronté la police. Certains manifestants ont nargué les policiers avec des chants moqueurs, et des agents ont été vus poussant certains manifestants au sol.

Des sirènes de roquettes retentissent dans une localité du nord

Des sirènes de roquettes ont retenti à Hanita, une petite ville située à la frontière nord d’Israël avec le Liban.

Le groupe terroriste du Hezbollah a assumé la responsabilité d’une attaque antérieure près de Rosh Hanikra qui a déclenché des sirènes vers 16h30, et a affirmé avoir également mené d’autres attaques contre des troupes dans d’autres zones de la Galilée, notamment dans la région des fermes de Chebaa.

Nouvelle offensive militaire dans le camp de Bureij à Gaza

Des soldats de Tsahal à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
Des soldats de Tsahal à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

L’armée israélienne a lancé une nouvelle opération contre le Hamas dans le camp de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza.

Des avions de chasse auraient bombardé des cibles du Hamas à Bureij, en plus de la composante terrestre déployée « avec précision » dans le secteur, au sud du corridor de Netzarim, endroit où l’armée est présente.

L’armée israélienne a fait savoir qu’elle donnerait davantage de détails un peu plus tard.

Les soldats israéliens étaient déjà intervenus dans Bureij en janvier, avant de s’en retirer.

Gantz : On s’occupera du nord d’ici la fin de l’été, diplomatiquement ou par une frappe aérienne

Les pompiers israéliens tentent de circonscrire un feu de forêt déclenché par des fragments d’un missile d’interception dans la forêt de Biriya, dans le nord d’Israël, le 4 juin 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Les pompiers israéliens tentent de circonscrire un feu de forêt déclenché par des fragments d’un missile d’interception dans la forêt de Biriya, dans le nord d’Israël, le 4 juin 2024. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Le ministre du cabinet de guerre Benny Gantz a fait savoir que la question des hostilités à la frontière nord serait réglée d’ici la prochaine rentrée scolaire, « diplomatiquement ou par des moyens militaires », reprochant au Premier ministre Benjamin Netanyahu de ne pas s’être joint à son collègue Gadi Eizenkot et lui-même lors d’une tournée dans le Nord, en proie à des attaques de missiles et de drones du Hezbollah toujours plus fréquentes depuis l’autre côté de la frontière.

« Cela fait maintenant des mois que je lutte, avec le Premier ministre et tous les autres, pour faire en sorte que d’ici le 1er septembre prochain, nous en ayons fini là et que nous puissions passer à autre chose. Cela se fera soit par la voie d’un accord, soit par la voie de la guerre, mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre une autre année », a-t-il dit à propos de Nahariya.

« En fait, Netanyahu devait être là aujourd’hui-même. C’est celui qui sent l’odeur du feu, qui écoute les plaintes des habitants, qui communique avec les autorités locales, qui est à même de diriger », a ajouté Gantz, selon un communiqué de son cabinet.

Il semble favorable à la conclusion d’un accord avec Gaza pour obtenir la libération des otages et permettre à l’armée de se tourner vers le nord.

« Ce ne sera pas facile, cela nous coûtera cher, cela sera douloureux, mais c’est la chose à faire », a-t-il conclu.

Israël signe un accord pour l’achat de 25 avions de chasse F-35 pour 3 milliards $

52 avions F-35 s'alignent pour un exercice de lancement à la Hill Air Force Base de l'Utah, en démonstration de force et de préparation au combat dans un contexte de tensions entre les États-Unis et l'Iran, le 6 janvier 2020. (Crédit : US Air Force/R. Nial Bradshaw/Capture d'écran Twitter)
52 avions F-35 s'alignent pour un exercice de lancement à la Hill Air Force Base de l'Utah, en démonstration de force et de préparation au combat dans un contexte de tensions entre les États-Unis et l'Iran, le 6 janvier 2020. (Crédit : US Air Force/R. Nial Bradshaw/Capture d'écran Twitter)

Le ministère israélien de la Défense a formalisé la signature d’un accord avec les États-Unis pour l’acquisition d’un troisième escadron d’avions de chasse F-35.

Le ministère a déclaré qu’une délégation américaine avait récemment signé un mémorandum d’entente portant sur un contrat de 3 milliards de dollars pour l’achat de 25 chasseurs furtifs construits par Lockheed Martin.

La livraison des avions est prévue à partir de 2028, à raison de trois à cinq avions par an, a précisé le ministère. Ces avions porteraient la flotte de F-35i de l’armée de l’air israélienne à 75 dans les années à venir. Seuls 36 des 50 F-35 commandés à l’origine par Israël ont été livrés à ce jour.

L’accord s’élève à quelque 3 milliards de dollars, financés par l’aide militaire américaine à Israël, toujours selon le ministère.

La signature de l’accord fait suite à une querelle presque résolue entre le ministre de la Défense Yoav Gallant et le ministre des Finances Bezalel Smotrich au sujet de l’achat des F-35. Smotrich a opposé son veto à l’accord et une commission de la Knesset a été convoquée pour examiner le budget de la Défense.

Lapid satisfait du soutien des Haredim à la proposition d’accord sur les otages

Le chef de l'opposition Yaïr Lapid dirigeant une réunion de son parti Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 20 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef de l'opposition Yaïr Lapid dirigeant une réunion de son parti Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 20 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le chef de l’opposition Yair Lapid s’est réjoui du soutien des partis ultra-orthodoxes à la proposition d’accord sur les otages présentée par le président américain Joe Biden, la semaine dernière, en lequel il voit « un signe moral de leur sens des responsabilités nationales ».

« Il y a une majorité large et claire au sein de ce gouvernement, de la Knesset et de la population en faveur d’un accord », a déclaré Lapid par voie de communiqué.

Plus tôt dans la journée, le parti haredi Shas s’était en effet dit favorable à cet accord. Un peu moins d’un jour plus tôt, le président de Yahadout HaTorah, Yitzhak Goldknopf, avait tweeté que son parti « soutiendrait toute proposition susceptible de permettre la libération des otages ».

Si les deux partis ultra-orthodoxes se sont prononcés en faveur de la proposition, que Biden a présentée comme étant d’origine israélienne, les deux partis religieux nationaux d’extrême droite qui siègent à la Knesset, à savoir Otzma Yehudit et HaTzionout HaDatit, ont tous deux menacé de faire tomber le gouvernement si l’accord était adopté, affirmant qu’il équivalait à une reddition au Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.