3 gardiens de prison israéliens ont contracté le coronavirus
Rechercher

348 nouveaux cas de virus confirmés en Israël, 4 695 en tout

La première personne en Israël dans un état grave sortie de l'hôpital ; Un homme de 58 ans de Holon meurt - 16 morts en Israël ; Netanyahu, testé négatif, reste en auto-quarantaine

  • Une famille porte des masques par crainte du coronavirus, le 18 mars 2020.
 (Yossi Aloni/Flash90)
    Une famille porte des masques par crainte du coronavirus, le 18 mars 2020. (Yossi Aloni/Flash90)
  • Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au cours d'une conférence de presse au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 25 mars 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au cours d'une conférence de presse au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 25 mars 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
  • Illustration : Des employés de pompes funèbres portant des vêtements de protection transportent le corps d'un patient décédé du coronavirus (COVID-19), au Shamgar Funeral Home à Jérusalem, le 29 mars 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
    Illustration : Des employés de pompes funèbres portant des vêtements de protection transportent le corps d'un patient décédé du coronavirus (COVID-19), au Shamgar Funeral Home à Jérusalem, le 29 mars 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
  • Photo de l'hôpital Shaare Zedek à Jerusalem, le 24 mars 2020. (Photo par Yonatan Sindel/Flash90)
    Photo de l'hôpital Shaare Zedek à Jerusalem, le 24 mars 2020. (Photo par Yonatan Sindel/Flash90)
  • Des ambulanciers du service d’urgence du Magen David Adom portant des vêtements de protection à titre préventif contre le coronavirus conduisent une femme soupçonnée d’être porteuse du coronavirus au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, le 24 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Des ambulanciers du service d’urgence du Magen David Adom portant des vêtements de protection à titre préventif contre le coronavirus conduisent une femme soupçonnée d’être porteuse du coronavirus au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, le 24 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
  • Simcha Friedman, une patiente du centre médical de Shaare Zedek qui s'est rétablie du coronavirus, à sa sortie du centre médical de Shaare Zedek à Jérusalem, le 24 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Simcha Friedman, une patiente du centre médical de Shaare Zedek qui s'est rétablie du coronavirus, à sa sortie du centre médical de Shaare Zedek à Jérusalem, le 24 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
  • La directrice du service des épidémies, Dr Karina Glick, vérifie le moniteur d’un patient, équipée de vêtements de protection, lors d'une présentation à la presse du service d'hospitalisation des futurs patients atteints du coronavirus, à l’université de l’hôpital Samson Assuta d’Ashdod, le 16 mars 2020. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
    La directrice du service des épidémies, Dr Karina Glick, vérifie le moniteur d’un patient, équipée de vêtements de protection, lors d'une présentation à la presse du service d'hospitalisation des futurs patients atteints du coronavirus, à l’université de l’hôpital Samson Assuta d’Ashdod, le 16 mars 2020. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
  • Des employés médicaux palestiniens testent les travailleurs palestiniens qui sont revenus de leur travail en Israël à l'entrée du village de Hussan en Cisjordanie, le 29 mars 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
    Des employés médicaux palestiniens testent les travailleurs palestiniens qui sont revenus de leur travail en Israël à l'entrée du village de Hussan en Cisjordanie, le 29 mars 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le Times of Israël en français suit pour vous les événements liés au coronavirus en Israël et dans le monde :

Covid-19 : 4 347 cas en Israël, dont 80 dans un état grave

Lundi, le ministère de la Santé a fait état de 4 347 cas de Covid-19 dans le pays, soit 100 de plus que la veille.

Quatre-vingts personnes se trouvent dans un état grave, parmi lesquelles 63 sont reliées à des respirateurs artificiels.

Quatre-vingt-une personnes sont dans un état modéré.

109 Palestiniens testés positifs au nouveau coronavirus

Le nombre de personnes malades du Covid-19 en Cisjordanie s’élève lundi à 100, selon Wafa, l’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne.

Neuf autres cas ont été signalés dans la bande de Gaza.

Wafa indique que 20 Palestiniens en ont guéris et qu’une personne en est décédée.

Selon le site d’information Walla, l’armée israélienne se prépare à l’éventualité d’une épidémie plus grave en Cisjordanie, craignant que la double crise économique et sanitaire ne déclenche des violences à l’encontre d’Israël.

« Quand l’atmosphère se tend et que la patience s’amenuise, cela arrive très vite », aurait déclaré un responsable de la sécurité. « Nous avons déjà vu ces dernières semaines des menaces de la part de responsables de l’AP, avec l’appel à la libération des prisonniers de sécurité [palestiniens] des prisons israéliennes, en invoquant la possibilité qu’ils soient infectés. Ça complique les choses. »

Parallèlement, ce responsable aurait fait l’éloge de la coordination entre les responsables israéliens et palestiniens pour endiguer l’épidémie.

La police interrompt une prière collective à Mea Shearim

La police a dispersé lundi un rassemblement illégal destiné à la prière dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim, à Jérusalem.

Selon le site Kikar HaShabat, la police se tient à l’entrée d’une synagogue pour empêcher les gens d’y entrer.

Le ministère de la Santé va retracer le parcours de la conseillère de Netanyahu infectée

Les responsables du ministère de la Santé devraient demander les images des caméras de sécurité de la Knesset pour déterminer qui a été en contact avec l’assistant du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a contracté le Covid-19, selon un reportage télévisé.

Les autorités sanitaires doivent débattre de la possibilité que le Premier ministre se mette en quarantaine après avoir rencontré Rivkah Paluch jeudi.

Ce dernier avait rencontré d’autres ministres à la Knesset à la fin de la semaine dernière, selon la Douzième chaîne.

Netanyahu devrait passer un test de dépistage lundi.

Bar Siman-Tov prédit que le nombre de cas grave doublera d’ici la fin de semaine

Lundi, le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman-Tov, a déclaré au micro de la radio publique Kan qu’il était peu probable que les écoles reprennent après les vacances de Pessah, qui se terminent le 15 avril.

Il a prédit que d’ici la fin de la semaine, 150 personnes seront gravement atteintes par le virus en Israël.

« Je prédis que nous arriverons à la fin de la semaine avec plus de 150 cas graves. Je ne vois pas de modèle dans lequel nous arriverions à la fin avec un faible nombre d’intubés ou de morts », a-t-il fait savoir à Kan.

Lundi matin, 80 personnes se trouvaient dans un état grave en Israël.

Face à la pénurie d’œufs, le ministère de l’Agriculture accélère les importations

Le ministère de l’Agriculture s’est engagé à lutter contre la pénurie d’œufs dans les supermarchés avant la fête de Pessah.

Il a indiqué dans un communiqué que les livraisons d’œufs avaient été retardées – et qu’elles étaient sur le point d’arriver après le début des vacances, le 8 avril – « principalement en raison des restrictions de transport maritime vers Israël et des retards à la sortie des ports ».

Par conséquent, le ministère de l’Agriculture, ainsi que le celui des Finances, ont décidé de prendre une mesure inédite : modifier les itinéraires des navires censés arriver en Israël, de sorte qu’ils arrivent plus rapidement et avec plus d’œufs, afin de combler la pénurie ».

 

Des vidéos poignantes d’enterrements de victimes du Covid-19 à Brooklyn

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des enterrements de victimes du Covid-19, à Brooklyn, dans la ville de New York.

Dans l’une des vidéos, les enfants du rabbin Zevi Halberstam pleurent sur sa tombe, munis de masques de protection. L’homme de 43 ans laisse derrière lui sa femme et leurs 6 enfants. Un fonds a été créé pour subvenir aux besoins de sa famille, et 228 000 dollars ont été récoltés.

Une autre vidéo publiée par la militante Abby Stein montre la liste des victimes dans une maison funéraire à Brooklyn.

Un homme de 74 ans et son fils de 40 ans dans un état grave

Parmi les 80 cas graves de Covid-19, figurent un homme de 74 ans et son fils de 40 ans, de la ville d’Ashkelon, dans le sud du pays, selon Ynet.

Leurs proches estiment qu’ils ont été contaminés à la synagogue.

Ils ont été hospitalisés mardi dernier au centre médical Barzilai, et tous deux se trouvent dans un état grave.

Le père, retraité, et le fils, maître de conférences à l’université Ben Gurion, sont reliés à des respirateurs artificiels, selon Ynet.

« Écoutez les autorités sanitaires », dit l’Eda Haredit aux ultra-orthodoxes

L’Eda Haredit, une fédération d’organisations orthodoxes, a publié un avis disant aux membres de la communauté ultra-orthodoxe qu’ils doivent obéir aux ordres du ministère de la Santé, au risque de commettre un « grand péché ».

Dans le document, l’Eda Haredit met en garde contre les dangers de l’épidémie et rappelle que toutes les instructions des autorités sanitaires doivent être suivies. Elle indique que les prières peuvent être se faire en plein air, si la distance entre les fidèles est respectée, conformément aux ordres du ministère.

Cette décision intervient deux jours après les funérailles d’un rabbin à Bnei Brak, qui ont attiré des centaines de personnes, contrevenant aux directives du ministère de la Santé, ce qui a provoqué un tollé général. Les autorités sanitaires ont averti que les villes ultra-orthodoxes sont sur le point d’être ravagées par l’épidémie en raison de leurs réactions tardives à la crise sanitaire. Selon un reportage télévisé diffusé dimanche, la moitié des patients hospitalisés sont des ultra-orthodoxes.

Rapatriement d’Israéliens bloqués en Australie et en Nouvelle-Zélande

El Al a décidé d’affréter deux vols commerciaux supplémentaires – vers la Nouvelle-Zélande et l’Australie – pour rapatrier les touristes israéliens bloqués à l’étranger, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

« La plus grande concentration d’Israéliens souhaitant rentrer chez eux se trouve dans ces pays », a fait savoir le ministère.

Ces dernières semaines, le ministère a coopéré avec diverses compagnies aériennes et des gouvernements étrangers pour rapatrier des milliers de voyageurs israéliens. Deux vols en provenance d’Inde et de Thaïlande transportant des centaines d’Israéliens sont attendus à l’aéroport Ben Gurion dans la journée de lundi.

« Dès le début de la crise du coronavirus, le ministère des Affaires étrangères a prouvé qu’il fera tout son possible pour rapatrier tous les Israéliens qui souhaitent rentrer chez eux », s’est félicité le ministre des Affaires étrangères Israel Katz. « C’est la mission centrale de nos diplomates à travers le monde, et de ceux qui travaillent en Israël ».

A partir de demain, seuls 2 151 touristes israéliens désireux de rentrer au pays seront encore coincés à l’étranger, selon le ministère.

Parallèlement, la compagnie EasyJet, qui effectue habituellement de nombreux vols à destination et en provenance d’Israël, a annoncé qu’elle avait « entièrement immobilisé au sol toute sa flotte d’avions ».

– Raphael Ahren

Netanyahu n’aura sûrement pas besoin de s’isoler, selon son bureau

Contredisant les médias qui annonçaient une probable mise en quarantaine pour le Premier ministre Benjamin Netanyahu, son bureau a fait savoir qu’il n’aura sûrement pas besoin de le faire, selon des évaluations préliminaires.

Dans un communiqué, il est précisé que le Premier ministre ne s’est pas trouvé dans la même pièce que son assistante Rivka Paluch, testée positive au coronavirus, ces deux dernières semaines.

Un homme de 58 ans meurt du virus, ce qui porte le nombre de victimes à 16

Un homme de 58 ans souffrant de « pathologies existantes très importantes » est décédé du coronavirus dans le centre médical Yitzhak Shamir dans le centre d’Israël, ce qui fait de lui la 16e personne et la plus jeune à succomber à la maladie en Israël, selon l’hôpital.

Selon le centre médical, situé dans la banlieue de Tel Aviv de Beer Yaakov, le patient a été transféré de Holon à l’hôpital hier.

« Malheureusement, il est décédé ce matin », a annoncé l’hôpital.

– Judah Ari Gross

Iran : plus de 40.000 cas, 2.757 morts déclarés

Téhéran a annoncé lundi que le nouveau coronavirus touchait désormais plus de 40.000 personnes en Iran, où la maladie a fait officiellement 2.757 morts.

La République islamique fait partie des pays les plus touchés par la pandémie de nouveau coronavirus. Elle a annoncé le 19 février de premiers cas de contamination sur son sol, mais un haut responsable a reconnu récemment que le virus était vraisemblablement déjà présent en Iran en janvier.

La maladie a fait 117 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a déclaré lundi Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé lors de son point de presse télévisé quotidien.

Dans le même temps, a-t-il ajouté, les autorités sanitaires ont recensé 3.186 nouveaux cas de contamination au Covid-19, ce qui porte à 41.495 le nombre de cas officiellement confirmés et déclarés en Iran.

M. Jahanpour a également indiqué que le pays comptait 3.511 patients du Covid-19 dans un état « critique » et que, à ce jour, 13.911 malades se sont rétablis à la suite de leur hospitalisation.

Après avoir tout fait pour éviter d’imposer des mesures de confinement ou de quarantaine, le gouvernement a décidé le 25 mars d’interdire tout déplacement entre les villes. La mesure est entrée en vigueur deux jours plus tard, s’applique jusqu’au 8 avril, et pourrait être prolongée.

Sans être officiellement confinés, les habitants sont appelés depuis plusieurs semaines à rester chez eux « autant que possible ».

Selon l’agence semi-officielle Isna, le chef de l’autorité judiciaire Ebrahim Raïssi a estimé que le nouveau coronavirus « aurait pu être maîtrisé plus rapidement selon l’opinion des experts du ministère de la Santé si la mise en oeuvre de la distanciation social et des restrictions sociales avait été prise en compte plus tôt ».

Ultraconservateur, M. Raïssi a été le rival malheureux du président Hassan Rohani lors de la dernière présidentielle, en 2017.

3 gardiens de prison israéliens ont contracté le coronavirus

Deux gardiens de la prison d’Ofer et un autre du centre de détention de Nitzan ont contracté le COVID-19, selon la Douzième chaîne.

On ne sait pas pour l’instant si ces trois personnes ont été en contact avec des prisonniers.

L’administration pénitentiaire mène une enquête.

Ouverture d’un drive-in de dépistage du virus à Wadi Ara

Le ministère de la Santé et le service d’urgence Magen David Adom ont ouvert un nouveau drive-in de dépistage du coronavirus pour les Arabes israéliens.

Le centre de dépistage est installé à Arara, dans la région de Wadi Ara, au nord d’Israël, après les protestations des députés arabes israéliens, qui ont accusé les autorités sanitaires israéliennes de ne pas assurer l’égalité de traitement de leur communauté.

Selon la Douzième chaîne, 36 cas de virus viennent d’être confirmés dans des villes arabes israéliennes.

Netanyahu et son entourage entrent en quarantaine pour le moment

« Même avant la fin de l’enquête épidémiologique le Premier ministre a bien sûr décidé que lui et son personnel proche resteraient isolés jusqu’à la fin de l’enquête épidémiologique et, selon les résultats, le ministère de la Santé et son médecin personnel sauront quel jour ils pourront mettre fin à l’isolement, » a indiqué le bureau du Premier ministre.

Jordanie : évacuation de 5.000 personnes en quarantaine dans des hôtels

Les autorités jordaniennes ont commencé lundi à évacuer environ 5.000 personnes confinées dans des hôtels du royaume depuis leur arrivée dans le pays il y a deux semaines par mesure de précaution face au nouveau coronavirus, a constaté un photographe de l’AFP.

Ces évacuations se feront sur deux jours : ce lundi, ce sont les Jordaniens qui sont évacués vers leurs domiciles depuis des hôtels d’Amman et de la mer Morte à bord de VTC pris en charge par les autorités.

Ces personnes devront ensuite rester confinées chez elles, en quarantaine, pour deux semaines supplémentaires, par précaution et sous la supervision des autorités, ont-elles annoncé.

Sur place, l’armée leur distribuait des fleurs à leur sortie des hôtels.

Mardi, les étrangers seront à leur tour évacués des hôtels et pris en charge par leurs ambassades, selon les autorités jordaniennes.

La Jordanie a enregistré trois décès du nouveau coronavirus, parmi 259 cas de contamination, et 18 guérisons. Elle a imposé depuis une dizaine de jours, et jusqu’à nouvel ordre, un couvre-feu pour contenir la propagation du nouveau coronavirus.

L’armée a été déployée pour faire respecter les directives demandant à la population « de ne sortir de chez elle qu’en cas de force majeure ».

Le royaume a également suspendu les transports publics et les vols. Seules les boulangeries et les pharmacies sont encore ouvertes.

Le directeur d’une école religieuse pour garçons de Jerusalem testé positif

Le rabbin Avraham Pinzel, à la tête de l’une des plus importantes école élémentaire de Jérusalem, a été testé positif au coronavirus, ce qui a entraîné la mise en quarantaine d’un grand nombre d’employés et d’élèves.

Selon des sites d’information ultra-orthodoxes, l’école Chochmat Shlomo était resté ouverte jusqu’à mercredi dernier sur ordre du rabbin Chaim Kanievsky, l’un des rabbins les plus éminents de la communauté Haredi lituanienne.

Les élus ayant été en contact de Rivka Paluch doivent entrer en quarantaine

La Knesset a demandé aux députés et aux employés du Parlement qui ont été en contact direct avec la conseillère du Premier ministre Netanyahu, dont le test de dépistage du coronavirus s’est révélé positif, de se mettre en quarantaine.

Les gardes de la Knesset ont examiné les images des caméras de sécurité du bâtiment du Parlement et ont découvert que Rivka Paluch s’y était rendue à trois reprises au cours des deux dernières semaines – les 16, 23 et 26 mars.

Le bureau de Netanyahu a déclaré plus tôt dans la journée que le Premier ministre et ses conseillers entreraient en quarantaine après la confirmation de la contamination de Mme Paluch par le virus.

La première personne dans un état grave en Israël est sortie de l’hôpital

La première personne en Israël à avoir été hospitalisée dans un état grave à cause du coronavirus s’est rétablie et est sortie de l’hôpital.

Dans une vidéo du centre médical Baruch Padeh, un médecin a annoncé que le patient, un chauffeur de bus de 38 ans de Jérusalem-Est, a été la première personne à avoir besoin d’un respirateur en Israël pour se remettre du virus.

Il a été hospitalisé le 4 mars après avoir conduit un groupe de touristes grecs qui se sont ensuite révélés porteurs du virus.

L’hôpital a déclaré au début de ce mois qu’il était la première personne en Israël à être traitée avec le Remdesivir, un médicament antiviral expérimental développé par Gilead Sciences.

Tsahal va commencer à donner des produits de première nécessité aux personnes âgées

Les soldats israéliens commenceront demain mardi à distribuer de la nourriture et d’autres produits de première nécessité aux personnes âgées du pays et à d’autres personnes qui ne peuvent pas faire ces achats elles-mêmes en raison de la pandémie de coronavirus, a indiqué l’armée israélienne.

Après avoir travaillé avec les municipalités pour identifier les personnes ayant besoin d’aide, l’armée commencera à livrer des produits et à maintenir un lien étroit avec ces personnes dans le cadre d’un accord entre le bureau du Premier ministre et le ministère de la Défense.

Un commandant et quatre soldats seront affectés à chaque personne ayant besoin d’aide, a indiqué Hidai Zilberman, porte-parole de Tsahal.

Lors d’un point de presse téléphonique de grande envergure, le porte-parole a déclaré que l’armée israélienne n’a pas encore déployé de soldats pour aider la police à faire respecter le confinement partiel du pays par le gouvernement, mais que cela devrait avoir lieu prochainement, une fois les approbations finales reçues.

Interrogé sur le changement de politique de l’armée sur la question de savoir si les soldats seront armés ou non pendant ces patrouilles, M. Zilberman a répondu que la question était toujours en cours de discussion, mais qu’il semble que tous les soldats stationnés dans les implantations israéliennes en Judée-Samarie [Cisjordanie] seront presque certainement armés, alors que ceux qui opèrent à l’intérieur de la Ligne verte ne le seront peut-être pas ou ne le seront que partiellement.

M. Zilberman a indiqué que l’armée travaillait également à la préparation de deux hôtels convertis en centres de traitement du coronavirus pour traiter les membres de la communauté ultra-orthodoxe qui contractent la maladie et ne présentent que des symptômes légers. Ces installations – une à Bnei Brak et une à Beit Shemesh – s’ajoutent aux six hôtels convertis de ce type que l’armée israélienne gère dans tout le pays et qui accueillent actuellement plus de 1 000 personnes, tant des patients que des personnes devant être placées en quarantaine sous surveillance.

– Judah Ari Gross

Netanyahu s’adresse à Israël en quarantaine, dit qu’il donne un « exemple »

Le Premier ministre Netanyahu a donné une conférence de presse depuis sa résidence officielle à Jérusalem, où il s’est mis en quarantaine après qu’une de ses collaboratrices a été testée positive au coronavirus.

Netanyahu a expliqué qu’il s’était volontairement mis en quarantaine pour donner un « exemple personnel » aux Israéliens. Il a indiqué que les différents tests visant à déterminer s’il doit effectivement être confiné sont en cours.

La caméra est à la distance requise, « et je me suis maquillé et coiffé moi-même, c’est pour cela que ça ressemble à ça », a-t-il précisé en souriant.

Il a annoncé que le gouvernement approuverait de nouvelles restrictions sur les déplacements des Israéliens lors de sa réunion de ce soir.

« Il est vrai qu’en Israël, nous sommes dans une meilleure situation que dans la plupart des autres endroits du monde », a-t-il déclaré, mais il a ajouté qu’il souhaitait une réduction du nombre de nouveaux cas.

M. Netanyahu a déclaré que certains « groupes particuliers » dans le pays ne respectaient pas les directives d’urgence et qu’il avait donc ordonné aux forces de sécurité de renforcer l’application de la loi dans les zones où le nombre de violations était élevé.

« Il n’y aura pas de rassemblement de plus de deux personnes qui ne sont pas de la même famille nucléaire », a-t-il annoncé.

En outre, il a déclaré que les prières ne seront pas autorisées dans les espaces ouverts et que les événements religieux devraient être limités autant que possible.

Lundi soir, M. Netanyahu a annoncé depuis sa résidence que le secteur public et l’industrie allaient réduire à 15% leur capacité de travail (contre 30% actuellement).

Netanyahu a également demandé aux Israéliens de ne pas rendre visite à leur famille pendant les vacances de Pessah.

Le test de Netanyahu est négatif, il restera en auto-quarantaine

Les tests de dépistage du coronavirus pour le Premier ministre Netanyahu, sa famille et ses proches conseillers sont revenus négatifs, selon sa porte-parole.

Netanyahu restera en auto-quarantaine à sa résidence officielle à Jérusalem, après qu’une de ses assistantes a été testée positive au COVID-19.

Netanyahu limite tous les rassemblements à 2 personnes, sauf pour une famille

M. Netanyahu a souligné que certains « groupes particuliers » dans le pays ne respectent pas les directives d’urgence – « enfreignant délibérément les règles et faisant même preuve de mépris » – et qu’il a donc ordonné aux forces de sécurité de renforcer leur action dans les zones où le nombre de violations est élevé.

Il a souligné que la plupart des Israéliens, y compris ceux de la communauté ultra-orthodoxe, agissent de manière responsable. Les « groupes extrémistes » qui bafouent les règles, a-t-il dit, se mettent en danger, ainsi que tous les autres, et piétinent le principe « Aime ton prochain ».

« Il n’y aura pas de rassemblement de plus de deux personnes qui ne sont pas de la même famille nucléaire », a-t-il annoncé.

En outre, il a annoncé qu’aucune forme de prière ne sera autorisée, même dans les espaces ouverts – « ne priez qu’individuellement » – et que les événements religieux devraient être limités autant que possible.

Même les mariages doivent être limités à la famille immédiate, a-t-il dit. Les funérailles restent limitées à 20 personnes, et les circoncisions à 10 – tout en maintenant une distanciation sociale de deux mètres.

Netanyahu a également demandé aux Israéliens de ne pas rendre visite à leur famille pendant les vacances de Pessah.

Cette année, le Seder de Pessah sera « le Seder du confinement » – seule la famille nucléaire sera présente. « Ne rendez pas visite à la famille non plus la veille de la fête », a-t-il souligné.

« Ces mêmes restrictions s’appliquent à toutes les confessions », a-t-il indiqué.

Lundi soir, M. Netanyahu a annoncé depuis sa résidence que le secteur public et l’industrie allaient réduire à 15% leur capacité de travail (contre 30% actuellement).

Netanyahu a annoncé que le gouvernement a approuvé le vote d’une aide économique de 80 milliards de shekels suite à la crise du coronavirus.

« Avec l’aide de Dieu, nous allons vaincre le coronavirus », a-t-il déclaré.

S’exprimant après Netanyahu, le ministre des Finances Moshe Kahlon a déclaré qu’il pense que l’activité économique va progressivement reprendre après la fête de Pessah.

« Nous ne laisserons pas l’économie s’effondrer », a-t-il déclaré.

348 nouveaux cas de virus confirmés en Israël, ce qui porte le total à 4 695

Le ministère de la Santé a annoncé 348 nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte le total en Israël à 4 695.

Il a indiqué que 79 personnes sont dans un état grave, dont 66 sont sous respirateurs.

90 autres personnes sont dans un état modéré, tandis que les autres présentent des symptômes légers.

Seize personnes en Israël sont mortes du virus, tandis que 161 s’en sont remises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

3 gardiens de prison israéliens ont contracté le coronavirus

Deux gardiens de la prison d’Ofer et un autre du centre de détention de Nitzan ont contracté le COVID-19, selon la Douzième chaîne.

On ne sait pas pour l’instant si ces trois personnes ont été en contact avec des prisonniers.

L’administration pénitentiaire mène une enquête.