Rechercher

A 13 heures, 44 % des soldats de Tsahal avaient déjà voté

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens arrivent avec du matériel électoral pour faciliter le vote anticipé des militaires aux élections générales israéliennes, à la base militaire de Har Dov sur le Mont Hermon sur le plateau du Golan, le 31 octobre 2022. (Crédit : JALAA MAREY / AFP)
Des soldats israéliens arrivent avec du matériel électoral pour faciliter le vote anticipé des militaires aux élections générales israéliennes, à la base militaire de Har Dov sur le Mont Hermon sur le plateau du Golan, le 31 octobre 2022. (Crédit : JALAA MAREY / AFP)

Le taux de participation des soldats israéliens a atteint 44 % à 13 heures, selon les données de l’armée israélienne.

Les soldats israéliens votent dans 710 bureaux de vote situés dans des bases et des postes militaires à travers le pays, du poste d’observation d’Astra au sommet du Mont Hermon, situé le plus au nord, au poste de Taba, situé le plus au sud, près du poste frontière avec l’Égypte.

Environ 22 % des postes, situés dans des endroits plus éloignés, ont été ouverts plus tôt, ce qui a permis à certains soldats de commencer à voter dès dimanche.

Tsahal affirme qu’environ 29 % des soldats votent pour la première fois. Les soldats israéliens sont enrôlés à partir de 18 ans, ce qui est également l’âge minimum pour pouvoir voter.

C’est vous qui le dites...