Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Blinken : Il y a encore beaucoup de travail pour parvenir à un accord pour les otages

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président Isaac Herzog rencontrant le secrétaire d'État américain Antony Blinken, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 7 février 2024. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Pool)
Le président Isaac Herzog rencontrant le secrétaire d'État américain Antony Blinken, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 7 février 2024. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Pool)

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré le président Isaac Herzog à sa résidence de Jérusalem pour discuter de la proposition d’accord sur les otages et de la réponse du groupe terroriste palestinien du Hamas, et a indiqué « qu’il y a beaucoup de travail à faire » avant qu’un accord ne soit conclu.

« Nous l’examinons attentivement », a déclaré Blinken. « Tout comme, je le sais, le gouvernement d’Israël, et il y a beaucoup de travail à faire, mais nous sommes très concentrés sur ce travail et nous espérons pouvoir reprendre la libération des otages qui a été interrompue il y a tant de mois. »

« Nous aspirons à la libération immédiate de nos otages et nous prions pour qu’elle ait lieu », a déclaré Herzog. « Nous voulons qu’ils reviennent le plus vite possible. La situation est désastreuse. Et il est clair que le Hamas viole toutes les règles du comportement humain à cet égard. »

Le président a également insisté sur le fait qu’Israël respecte le droit humanitaire international et facilite l’entrée de l’aide dans la bande de Gaza, un point sur lequel l’administration Biden a insisté auprès d’Israël.

Le président Isaac Herzog, à droite, rencontrant le secrétaire d’État américain Antony Blinken, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 7 février 2024. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Pool)

« Nous l’avons dit clairement à la Cour internationale de justice de La Haye », a-t-il poursuivi. « Nous l’avons dit clairement dans tous les forums concernés par cette question et, en tant que tels, nous condamnons et rejetons tout appel à blesser ou à porter préjudice à une population civile où que ce soit, et encore plus, bien sûr, dans le cadre de ce conflit. »

Blinken a rejeté la responsabilité des morts et des souffrances des civils à Gaza sur le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Il y a tant d’hommes, de femmes et d’enfants innocents qui souffrent des attaques perpétrées par le Hamas et qui sont maintenant pris dans un feu croisé créé par le Hamas », a-t-il déclaré à Herzog.

Blinken s’est également montré optimiste quant aux chances de normalisation avec l’Arabie saoudite. « J’ai entendu, notamment en Arabie saoudite, et ailleurs, en Égypte et au Qatar, et je crois vraiment qu’un avenir très positif et puissant est possible, qui intégrerait véritablement Israël dans la région et répondrait à ses besoins les plus profonds en matière de sécurité pour lui permettre de vivre en paix et dans une véritable sécurité, et qui répondrait également aux aspirations du peuple palestinien. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.