Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

« Contrairement à notre ennemi, nous conservons notre humanité », dit Halevi aux soldats

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le chef d'état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, faisant une déclaration aux médias, depuis une base de l'armée dans le sud d'Israël, le 26 décembre 2023. (Crédit : Flash90)
Le chef d'état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, faisant une déclaration aux médias, depuis une base de l'armée dans le sud d'Israël, le 26 décembre 2023. (Crédit : Flash90)

Dans une missive adressée aux soldats, le chef d’état-major de Tsahal Herzi Halevi a indiqué que l’armée n’était pas dans un esprit « de frénésie meurtrière », qu’elle n’agissait pas par esprit de vengeance et qu’elle ne commettait pas de génocide dans la bande de Gaza alors que la guerre contre le Hamas est bien entrée dans son cinquième mois.

« Cela fait quatre mois que nous nous battons et il reste beaucoup de chemin à parcourir », a écrit Halevi.

Il a ajouté que les combats s’illustrent dans le cadre « d’une guerre longue et juste. Chaque initiative prise est très importante, chaque avancée locale contribue à atteindre nos objectifs de guerre. Faites-le avec détermination et avec professionnalisme ».

« Nous agissons comme des êtres humains et contrairement à notre ennemi, nous conservons notre humanité. Nous devons prendre garde à ne pas utiliser la force là où elle n’est pas nécessaire, à faire la distinction entre un terroriste et un civil, à ne pas prendre quelque chose qui ne nous appartient pas – un souvenir ou une arme – et à ne pas filmer de vidéo pour nous venger », a continué le chef d’état-major.

« Nous ne sommes pas dans un esprit de frénésie meurtrière, de vengeance et nous ne commettons pas de génocide. Nous sommes venus pour vaincre et pour gagner contre un ennemi cruel qui mérite de connaître une défaite amère », a-t-il dit.

Sur les enquêtes de l’armée consacrées aux manquements, de la part de Tsahal, qui ont précédé le massacre du 7 octobre, Halevi a déclaré que « nous mènerons les investigations avec cinq valeurs déterminantes : la vérité, la pertinence, la transparence, le sens de la responsabilité et un esprit d’unité ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.