Deri veut que « Jérusalem, Israël » soit inscrit sur les passeports américains
Rechercher

Deri veut que « Jérusalem, Israël » soit inscrit sur les passeports américains

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri exhorte le Premier ministre Benjamin Netanyahu à travailler avec l’administration Trump pour reconnaître le lieu de naissance des Américains nés à Jérusalem en tant que « Jérusalem, Israël » sur des documents officiels.

Deri écrit une lettre à Netanyahu l’encourageant à demander un changement dans la politique américaine de longue date, quelques heures après l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem lundi.

« Il est important que les Etats-Unis reconnaissent Jérusalem comme la capitale d’Israël sur ses documents officiels », a tweeté le ministre.

La politique actuelle des États-Unis est que les citoyens américains nés à Jérusalem n’ont que la ville comme lieu de naissance de leurs passeports, à moins qu’ils ne soient nés avant la création d’Israël en 1948.

Dans ces cas, ils peuvent désigner la Palestine comme leur lieu de naissance. Certains groupes pro-israéliens avaient espéré que la reconnaissance de la capitale par Trump en décembre annoncerait un changement dans une politique américaine de longue date qui empêche les citoyens américains nés à Jérusalem d’enregistrer « Israël » comme leur lieu de naissance.

Le département d’Etat a déclaré en décembre qu’il ne réviserait pas la politique, qui avait été confirmée par la Cour suprême en 2015.

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri assiste à la conférence Muni Expo 2018 au Centre des congrès de Tel Aviv, le 14 février 2018 (Tomer Neuberg / Flash90)
C’est vous qui le dites...