Des partisans du Likud parlent de « renverser le pays » pour Netanyahu
Rechercher

Des partisans du Likud parlent de « renverser le pays » pour Netanyahu

Au siège du Likud le jour des élections à Tel Aviv, Ron Nava, un jeune résident de la ville brandissant deux grands drapeaux du Likud, dit qu’il s’attend à se réveiller avec le bloc de droite passé à 62 voire 63 sièges, bénéficiant ainsi d’une majorité confortable.

« Ensuite, nous établirons un gouvernement de droite fort qui respectera la Terre d’Israël. C’est la chose la plus importante », dit-il, ajoutant qu’il est convaincu que Netanyahu tiendra sa promesse d’appliquer la souveraineté israélienne sur de grandes parties de la Cisjordanie.

Mais il craint également que la Cour suprême puisse décider que Netanyahu ne peut pas former le prochain gouvernement en raison du fait qu’il est accusé dans trois affaires de corruption, dit-il. « Le tribunal est connu pour être anti-israélien, anti-juif et anti-religieux, je pense qu’il est presque certain qu’ils le disqualifieraient », dit-il.

Que se passerait-il alors ?

« Il faudrait alors renverser le pays », répond-il froidement. « Nous devrons descendre dans la rue et tout renverser. Nous avons voté pour Netanyahu. Nous n’avons pas voté pour la Cour suprême. »

Chaya Shimoni, une femme de 70 ans de Bat Yam, est d’accord avec ce sentiment. « Ma mère m’a appris qu’un homme est innocent jusqu’à ce qu’il soit condamné et envoyé en prison », dit-elle en s’enveloppant dans un drapeau israélien. « Si la Cour suprême peut faire tout ce qu’elle veut, nous pourrions aussi bien tout fermer, la Knesset, le gouvernement, tout. Ce n’est plus de la démocratie. »

« Nous en avons assez de cette mafia de gauche », ajoute-t-elle.

– Raphael Ahren

C’est vous qui le dites...