Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Des proches de victimes et d’otages se confient lors d’un émouvant rassemblement

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Moshe Shapira, dont le fils Aner Shapira a été tué par des terroristes palestiniens lors de l'attaque du 7 octobre, s'exprime lors d'un rassemblement à Jérusalem le 11 novembre 2023. (Capture d'écran, utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Moshe Shapira, dont le fils Aner Shapira a été tué par des terroristes palestiniens lors de l'attaque du 7 octobre, s'exprime lors d'un rassemblement à Jérusalem le 11 novembre 2023. (Capture d'écran, utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Shomrim Al Habayit Hameshutaf (Sauvegarder notre maison commune), un groupe basé à Jérusalem qui a organisé des manifestations contre la réforme judiciaire, organise un bref et émouvant rassemblement sur la place de Paris pour pleurer et entendre les membres des familles de ceux qui ont été tués et faits prisonniers le 7 octobre.

Moshe Shapira, père d’Aner Shapira, se souvient de son fils de 22 ans, qui, selon lui, luttait contre l’homophobie, jouait du piano et croyait en l’unité avant d’être tué par des terroristes du Hamas lors de la rave Nova.

Shapira raconte les 30 dernières minutes de la vie d’Aner, lorsque lui et son meilleur ami, Hersh Goldberg-Polin, se sont réfugiés avec 24 autres personnes. Aner leur a dit qu’il était un soldat combattant et alors que les autres se sont allongés sur le sol, se couvrant la tête avec leurs mains, il s’est tenu devant l’abri, attrapant cinq ou six grenades lancées par les terroristes avant de les relancer à nouveau. La dernière a explosé dans sa main, le tuant sur le coup.

« Le bien peut combattre le mal », déclare Shapira. « Aner était une personne sans munitions, sans uniforme, sans ordres et il a compris qu’il devait offrir une réponse et il s’est offert lui-même en réponse. »

Le sergent-chef de l’armée israélienne Aner Elkim Shapira, tué alors qu’il affrontait des terroristes au kibboutz Rein, le 7 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Sept personnes ont survécu dans le refuge tandis que plusieurs autres ont été capturées.

Mai Albini parle de son grand-père, Chaim Peri, qui a été capturé le 7 octobre au kibboutz Nir Oz. Les terroristes du Hamas ont détruit sa maison mais n’ont pas tué Peri et sa femme qui se cachaient dans la pièce sécurisée. Lorsque l’un des terroristes est revenu plus tard, Peri l’a repoussé, sachant qu’il reviendrait avec des forces supplémentaires. Entre-temps, il a caché sa femme derrière le canapé.

Les terroristes ont trouvé Peri et lui ont dit de les accompagner. Peri a hésité, puis s’est rendu compte que cela sauverait la vie de sa femme et a été fait prisonnier, raconte Albini.

« Près de 80 personnes de Nir Oz sont captives à Gaza », explique Albini. « Rien ne fonctionne ici. Je ne crois pas que le gouvernement les ramènera. Je crois en notre société, en notre peuple, en notre communauté, en mes amis, dans les soldats. Nous gagnerons, malgré notre leadership. »

« Je crois en la paix », poursuit Albini. « Mon grand-père est un militant et son amour pour ce pays est profondément ancré dans mon être. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.