Rechercher

Discours de Lapid suite au lancement de l’opération Aube

Le Premier ministre Yair Lapid s'exprimant suite au lancement de l'opération Aube à Gaza, le 5 août 2022. (Crédit : Capture d'écran du GPO)
Le Premier ministre Yair Lapid s'exprimant suite au lancement de l'opération Aube à Gaza, le 5 août 2022. (Crédit : Capture d'écran du GPO)

Lors de sa première apparition publique depuis le lancement de l’opération Aube à Gaza plus tôt dans la journée, le Premier ministre Yair Lapid a déclaré que la bataille « prendra le temps qu’il faudra ».

S’exprimant quelques secondes après que le Jihad islamique a commencé à tirer des roquettes sur Israël, il précise qu’Israël n’est pas intéressé par une campagne militaire généralisée mais n’a pas peur de s’y engager si nécessaire.

Voici le texte intégral des remarques de Lapid :

« Il y a environ quatre heures, l’armée israélienne – en coopération avec l’Agence de sécurité intérieure du Shin Bet – ont frappé des cibles du Jihad islamique à Gaza. Parmi les personnes tuées figuraient Taysir al-Jabari, l’un des deux plus hauts commandants du Jihad islamique, ainsi qu’une cellule se préparant à lancer une attaque de missiles antichars contre Israël.

« La directive que les forces de sécurité ont reçue de nous était claire : Israël ne restera pas les bras croisés lorsque certains tentent de nuire à ses civils. Ce gouvernement a une politique de tolérance zéro pour toute tentative d’attaque – de quelque nature que ce soit – de Gaza vers le territoire israélien.

« Les organisations terroristes ne fixeront pas l’ordre du jour dans la zone adjacente à Gaza, nous ne tolérerons aucune menace à l’encontre de nos civils. Je remercie le ministre de la Défense Benny Gantz, l’armée israélienne et ses commandants dirigés par le chef d’état-major général, le lieutenant-général Aviv Kohavi, et le Shin Bet dirigé par Ronen Bar, pour la qualité de leurs renseignements et pour leur mise en oeuvre précise.

« Dans le même temps, nous n’accepterons aucun ultimatum concernant les opérations de Tsahal et des forces de sécurité – y compris sur d’autres fronts. Tous ceux qui doivent être arrêtés – seront arrêtés. Toute tentative de nuire à des civils ou à des soldats se heurtera à une réponse sévère.

« L’activité d’aujourd’hui à Gaza a été menée contre des menaces concrètes qui ont perturbé la routine quotidienne dans le sud d’Israël. Israël n’est pas intéressé par un conflit plus large à Gaza, mais n’hésitera pas non plus.

« J’appelle tout le monde à obéir aux directives dans les jours à venir. J’ai confiance dans le public israélien, et je suis sûr qu’il apportera son plein soutien à notre establishment sécuritaire. Peu importe le temps que cela prendra, nous éliminerons la menace qui pèse sur nos citoyens.

« Le peuple d’Israël est fort, il comprend l’importance de la dissuasion, il se tient aux côtés des habitants du sud. Nos forces de sécurité sont prêtes grâce à un ensemble de réponses puissantes contre toute attaque. Nous affronterons l’ennemi avec force, ensemble.

Passant à l’anglais, Lapid ajoute : « Israël a mené une opération antiterroriste précise contre une menace immédiate. Notre combat n’est pas avec le peuple de Gaza.

« Le Jihad islamique est un groupe mandataire de l’Iran qui veut détruire l’État d’Israël et tuer des Israéliens innocents. Le chef du Jihad islamique est à Téhéran au moment où nous parlons.

« Nous ferons tout ce qu’il faut pour défendre notre peuple. »

C’est vous qui le dites...