Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Doha dit s’impliquer à Blinken dans les efforts de trêve entre Israël et le Hamas

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est entretenu lundi avec le Premier ministre qatari, Sheikh Mohammed Bin Abdulrahman al-Thani, pour évoquer la guerre contre le Hamas à Gaza et les efforts continus vers un cessez-le-feu et la désescalade, a fait savoir l’agence de presse du pays.

Al-Thani a dit à Blinken que le Qatar était engagé, aux côtés de ses partenaires de médiation, en faveur des efforts en cours visant à restaurer le « calme » après plus de huit semaines de guerre dans le sillage du massacre, le 7 octobre, d’environ 1 200 personnes, des civils en majorité, sur le sol israélien et l’enlèvement d’environ 240 otages israéliens et étrangers.

Dans un post écrit sur X, Blinken a écrit s’être entretenu avec Al-Thani au sujet « des efforts en cours visant à faciliter le retour de tous les otages sains et saufs et visant à augmenter encore la quantité des aides distribuées aux civils à Gaza ».

Blinken a aussi fait part une nouvelle fois « de sa gratitude à l’égard du partenariat du Qatar et des efforts déterminants livrés pour garantir la libération des otages détenus par le Hamas et pour avoir permis à la récente pause humanitaire d’être mise en place à Gaza », a noté le porte-parole Matthew Miller dans un communiqué.

Le Qatar avant négocié une trêve temporaire qui a duré sept jours – jusqu’à vendredi dernier – qui a été l’occasion de la remise en liberté de plus de cent otages, femmes et enfants. Mais le cessez-le-feu temporaire s’est effondré, jeudi dans la soirée, quand le Hamas n’a pas fourni de liste de captifs qui devaient être remis en liberté, le jour suivant – comme le prévoyait l’accord. Trois prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité nationale ont pu recouvrer la liberté contre chaque otage civil israélien rapatrié au sein de l’État juif. Il y a également eu une pause dans les combats à Gaza et une augmentation des aides humanitaires autorisées à pénétrer dans l’enclave côtière.

Israël a affirmé que le Hamas refusait de relâcher un plus grand nombre de femmes et les deux enfants qui se trouvent encore entre ses mains, contrevenant ainsi aux règles de l’accord.

De surcroît, vendredi matin, le Hamas avait tiré des roquettes en direction du territoire israélien. Israël a donc repris sa campagne militaire aérienne et terrestre à Gaza.

Al-Thani a confié à Blinken que la reprise des combats compliquait les efforts de médiation entre les deux parties et exacerbait la crise humanitaire à Gaza.

Le Premier ministre qatari a fait savoir que son pays condamnait les atteintes aux civils, en particulier aux femmes et aux enfants, ainsi que « les sanctions collectives » dans toutes les circonstances. Il a vivement recommandé l’ouverture de couloirs humanitaires dans la bande pour offrir un passage sûr aux civils et pour acheminer les aides.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.