Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Elharar défend la décision de Lapid : « Quelqu’un doit être l’adulte dans la pièce »

La députée Karine Elharrar prend la parole devant la Commission de la Constitution, du droit et de la Justice à la Knesset, le 25 juin 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La députée Karine Elharrar prend la parole devant la Commission de la Constitution, du droit et de la Justice à la Knesset, le 25 juin 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Karine Elharrar, députée de Yesh Atid, défend la décision du parti du chef de l’opposition Yair Lapid de prendre part aux discussions visant à restreindre le champ d’application du projet de loi sur la « raisonnabilité » et de suspendre le reste de la réforme judiciaire en attendant la tenue de nouvelles négociations.

« Il y a des moments dans la vie où l’on ne peut pas se contenter de faire des calculs politiques. Quelqu’un doit être l’adulte dans la pièce », déclare-t-elle au site d’information Ynet.

Elharrar ajoute qu’Israël a été précipité dans « une situation catastrophique » et affirme que Yesh Atid ne fait pas confiance au Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« D’un autre côté, le reste doit être retardé », dit-elle, faisant référence aux autres propositions de la coalition visant à réformer le système judiciaire.

Le président Isaac Herzog a lancé hier d’ultimes tractations pour parvenir à un accord entre les deux parties, alors que la Knesset commençait à débattre du projet de loi avant les votes finaux attendus aujourd’hui.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.