Fabius : la résolution de l’ONU, affaire de « quelques jours »
Rechercher

Netanyahu : Israël, “pas lié” par l’accord avec l’Iran, saura se “défendre”

L'Iran et les grandes puissances ont finalisé mardi à Vienne un accord sur le nucléaire iranien après 12 ans de tensions diplomatiques

Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne  le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)
Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)

L’Iran et les grandes puissances vont tenir une réunion plénière « finale » mardi à 08H30 GMT à Vienne au terme de plus de 16 jours de pourparlers sur le nucléaire iranien, a annoncé l’Union européenne.

La « réunion plénière finale de l’E3/UE3 et de l’Iran aura lieu à 10H30 (08H30 GMT) à l’ONU » à Vienne, a indiqué la porte-parole de l’UE, Catherine Ray, sur son compte Twitter, utilisant la désignation européenne du groupe P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Fabius : la résolution de l’ONU, affaire de « quelques jours »

L’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution destinée à valider l’accord nucléaire conclu mardi par l’Iran et les grandes puissances est « l’affaire de quelques jours », a annoncé le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

L’adoption de cette résolution, préalable indispensable à l’entrée en vigueur du texte, est « une affaire quelques de jours », a assuré le ministre.

Les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité ont participé à la négociation de l’accord.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s'adresse à la presse devant l'Hôtel Palais Coburg, le lieu des pourparlers sur le nucléaire, à Vienne, en Autriche, le 27 juin 2015. (Crédit photo: Christian Bruna / AFP)
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s’adresse à la presse devant l’Hôtel Palais Coburg, le lieu des pourparlers sur le nucléaire, à Vienne, en Autriche, le 27 juin 2015. (Crédit photo: Christian Bruna / AFP)

– AFP