Facebook suspend le chatbot de Netanyahu
Rechercher

Facebook suspend le chatbot de Netanyahu

Facebook a suspendu le chatbot Facebook de Benjamin Netanyahu – outil qui incite les visiteurs à consulter la page Facebook du Premier ministre – pour le reste de la journée électorale après qu’il a divulgué illégalement les résultats des sondages.

Il est interdit en Israël de publier des sondages à l’approche des élections.

Un porte-parole de Facebook a déclaré : « Nous travaillons avec les responsables électoraux du monde entier pour aider à assurer l’intégrité des élections. Notre politique stipule explicitement que les développeurs sont tenus de respecter toutes les lois applicables dans le pays où leur application est accessible. Nous avons donc suspendu l’activité du robot [Netanyahu], au vu de la violation de la loi locale, jusqu’à la fermeture des bureaux de vote », mardi à 22 heures.

Facebook avait temporairement suspendu le robot la semaine dernière après qu’il eut prévenu les visiteurs d’un possible « gouvernement de gauche laïc et faible qui compte sur les Arabes qui veulent tous nous anéantir, femmes, enfants et hommes ».

Netanyahu avait insisté sur le fait qu’il ne partageait pas ce point de vue sur les Arabes, et a dit que le message du chatbot n’avait pas été écrit par lui.

C’est vous qui le dites...