Fin de la réunion d’urgence de Netanyahu; le Premier ministre vivement critiqué
Rechercher

Fin de la réunion d’urgence de Netanyahu; le Premier ministre vivement critiqué

Le premier ministre, Benjamin Netanyahu, s'exprime lors d'une conférence de presse à la Knesset, à Jérusalem, le 30 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le premier ministre, Benjamin Netanyahu, s'exprime lors d'une conférence de presse à la Knesset, à Jérusalem, le 30 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a mis fin à la réunion d’urgence des politiciens de droite et des dirigeants des colonies, au cours de laquelle ils auraient réfléchi aux moyens de contrecarrer le nouveau gouvernement d’unité avant qu’il ne soit élu la semaine prochaine ou la semaine suivante.

Le site d’information Walla rapporte que les plans d’action envisagés incluent l’organisation d’une manifestation ultra-orthodoxe massive contre le gouvernement émergent.

La radio de l’armée rapporte que la réunion a été initiée par les chefs du Conseil de Yesha, l’organisme de défense des implantations en Cisjordanie. Il indique que les plans évoqués incluent diverses formes de protestations et une pression intense sur les députés du « bloc du changement » considérés comme des maillons faibles qui pourraient être tentés de se désolidariser.

Le rapport indique également que certains lors de la réunion ont critiqué Netanyahu pour avoir refusé de céder la direction du Likud à un autre et ainsi empêché un gouvernement de droite (puisque le Tikva Hadasha de Gideon Saar aurait alors accepté de rejoindre un gouvernement formé par le Likud).

Netanyahu rejette cette notion, affirmant : « Je ne suis pas responsable, j’ai suggéré toutes les options possibles, y compris ma sortie de la résidence du Premier ministre pour les deux premières années du mandat. »

C’est vous qui le dites...