Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Israël propose d’inclure l’aide à Gaza dans le programme de sécurité américain pour Israël

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le président américain Joe Biden s'exprimant au sujet des guerres en Israël et en Ukraine dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington, le 19 octobre 2023. (Crédit : Jonathan Ernst/Pool via AP)
Le président américain Joe Biden s'exprimant au sujet des guerres en Israël et en Ukraine dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington, le 19 octobre 2023. (Crédit : Jonathan Ernst/Pool via AP)

Israël soutient l’inclusion par le président américain Joe Biden de l’aide humanitaire pour Gaza au sein du plan de sécurité nationale de 106 milliards de dollars qu’il a présenté au Congrès le mois dernier pour financer le soutien sécuritaire de Washington à Israël et à l’Ukraine, a déclaré un haut responsable israélien au Times of Israel.

Le responsable a cependant précisé que ce soutien de Jérusalem était conditionné à ce que l’aide réponde à des critères spécifiques, discutés par Israël avec des législateurs américains qui tentent de faire avancer le programme d’aide.

Il s’agira notamment de faire la différence entre l’aide d’urgence à court terme, qui doit être entièrement coordonnée avec Israël, et le financement de la réhabilitation de Gaza après la guerre. Israël demande également un financement d’après-guerre pour inclure une aide qui contribuera à renforcer la frontière égyptienne avec Gaza afin de garantir que l’enclave ne soit pas remilitarisée dans un « Gaza post-Hamas », a indiqué le haut responsable israélien.

Les commentaires du haut responsable constituent la première fois qu’Israël se prononce publiquement sur le programme d’aide présenté le mois dernier par Biden au Congrès.

Les Républicains de la Chambre ont rejeté la proposition et ont proposé un paquet alternatif qui comprenait les mêmes 14 milliards de dollars d’aide à la sécurité pour Israël, mais qui laissait de côté les 61 milliards de dollars pour l’Ukraine, ainsi que les 9 milliards de dollars d’aide humanitaire. La majorité démocrate du Sénat et la Maison Blanche se sont engagées à ne pas adopter la version du Parti républicain, qui prévoyait des coupes massives dans les imports américains, conduisant à une impasse qui persiste depuis.

Le haut responsable israélien a pris soin de ne pas se prononcer sur le débat entre Démocrates et Républicains, mais a affirmé que Jérusalem n’était pas opposée à ce que l’aide américaine à la sécurité d’Israël soit liée à l’aide à l’Ukraine.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.