Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

La 4e libération d’otages en cours ; la prolongation de la trêve pas encore définitive – Tsahal

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des travailleurs de la Croix-Rouge internationale attendant devant la prison d'Ofer en Cisjordanie avant la libération de prisonniers de sécurité palestiniens au quatrième jour du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, le 27 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Des travailleurs de la Croix-Rouge internationale attendant devant la prison d'Ofer en Cisjordanie avant la libération de prisonniers de sécurité palestiniens au quatrième jour du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, le 27 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran)

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, affirme que la quatrième libération d’otages est « en cours ».

Il dit également qu’une prolongation du cessez-le-feu temporaire avec le Hamas n’est pas définitive.

« Nous négocions un accord par l’intermédiaire de médiateurs 24 heures sur 24. Rien n’est définitif tant que cela ne se produit pas en réalité », dit-il. « Les choses progressent, ce soir aussi, mais il faut faire preuve de patience. »

Hagari fustige le groupe terroriste palestinien du Hamas pour ses vidéos de propagande montrant la libération des otages ces derniers jours. « Des dizaines de vidéos de terroristes qui saluant de la main ne cacheront pas la brutalité du Hamas », déclare-t-il.

Il affirme également que la responsabilité de la famille Bibas, prise en otage par le Hamas mais remise à un autre groupe terroriste, incombe au Hamas.

Passant à l’anglais, Hagari parle d’Elma Avraham, 84 ans, qui a été libérée hier dans un état critique des geôles du Hamas après 51 jours de captivité.

Le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, faisant une déclaration aux médias, à Tel Aviv, le 16 octobre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

« Hier soir, Elma Avraham a été libérée des geôles du Hamas. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique. Elma a 84 ans, c’est une mère, une grand-mère et une arrière-grand-mère », explique Hagari.

« Pendant le massacre du Hamas du 7 octobre, Elma a été prise en otage par des terroristes sauvages. Elle a été traînée dans la bande de Gaza à l’arrière d’une moto. Elle est restée en captivité pendant 51 jours et 51 nuits. Elle a été maintenue dans des conditions difficiles, on lui a refusé des médicaments vitaux, elle n’a pas reçu la visite de la Croix-Rouge », raconte-t-il.

« Lorsqu’elle a été libérée, elle était dans un état critique. Elma est un rappel de notre mission essentielle. Maintenant, elle est à la maison et on s’occupe d’elle. Mais qui s’occupe des autres otages à Gaza ? », ajoute-t-il.

« Plus de 150 de nos otages – hommes, femmes, enfants, bébés, qui s’occupe d’eux ? Qui porte le bébé de 10 mois, Kfir Bibas ?, » demande Hagari. « Je vais vous le dire : des terroristes impitoyables le retiennent en otage à Gaza ! »

« Nous demandons aux organisations internationales, en particulier à la Croix-Rouge, d’utiliser tous les moyens à leur disposition pour avoir accès à nos otages, afin de s’assurer qu’ils reçoivent les soins médicaux dont ils ont besoin », poursuit-il.

« Nos otages ne sont pas perdus, et nous ne resterons pas assis à espérer qu’ils soient retrouvés. Nous sauverons nos otages à tout prix, c’est notre devoir, notre responsabilité morale en tant que Forces de défense israéliennes. C’est pour cela que nous nous battons et que nous devons continuer à nous battre jusqu’à ce que tous nos otages soient rentrés chez eux », ajoute Hagari.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.