La femme thaïlandaise blessée a repris conscience
Rechercher

La femme thaïlandaise blessée a repris conscience

Le centre médical de Soroka à Beer Sheva a déclaré que l’état de la femme grièvement blessée lors d’une attaque à la roquette au début de matinée s’est spectaculairement amélioré.

Les médecins affirment qu’elle n’est plus sous respirateur et a repris conscience. Elle est maintenant dans un état modéré à l’unité de soins intensifs de Soroka.

Une seconde personne blessée dans cette attaque a été soignée à l’hôpital et a été renvoyée chez elle, selon l’hôpital.

La femme, une travailleuse étrangère Thaïlandaise âgée de 30 ans, a été blessée à l’abdomen lorsqu’une roquette a frappé sa maison située au conseil régional d’Eshkol.

Selon l’armée israélienne, au moins cinq autres personnes ont été blessées par les attaques à la roquette et au mortier de mercredi et jeudi, soit par des éclats, soit lorsqu’elles se sont précipitées dans des abris anti-bombes.

Des dizaines d’Israéliens ont été soignés suite à des crises de panique provoquées par les explosions de roquettes, dont deux femmes enceintes dans la ville de Sdérot, dans le sud du pays, qui ont accouché prématurément.

Un officier de police inspecte les dégâts sur un chantier de construction dans la ville de Sdérot, au sud d’Israël, près de la frontière de Gaza, suite à une salve de roquettes, le 9 août 2018. (Crédit : Police israélienne)
C’est vous qui le dites...