Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

La « lutte » ne s’arrêtera pas avec de nouvelles élections – frère d’un otage tué par erreur par Tsahal

Yonatan Shamriz s'exprimant lors de la manifestation anti-gouvernement, à Tel Aviv, le 4 mai 2024. (Crédit : Lior Segev)
Yonatan Shamriz s'exprimant lors de la manifestation anti-gouvernement, à Tel Aviv, le 4 mai 2024. (Crédit : Lior Segev)

Les orateurs de la manifestation anti-gouvernement sur la Place de la Démocratie, à Tel Aviv, appellent à la tenue d’élections législatives anticipées.

« Nous avons besoin d’un gouvernement différent, un gouvernement qui n’est pas occupé toute la journée à inciter et à diviser », disent Uri et Bar Hefetz, un père et une fille de Nirim qui ont été déplacés de leurs maisons depuis le 7 octobre. « Nous voulons rentrer chez nous, et pour cela, il faut que tout ce gouvernement parte maintenant. »

« Au cours des 20 dernières années, nous nous sommes habitués à être un pion dans un jeu politique, nous nous sommes habitués à ce que les roquettes ne soient qu’une bruine », déclare Yonatan Shamriz, dont le frère Alon, 26 ans, a été l’un des otages tués accidentellement par l’armée israélienne. « Certains pensent que notre lutte prendra fin lorsque des élections anticipées seront convoquées, mais je vous dis que c’est ce jour-là qu’une autre lutte commencera. Il s’agira d’une lutte pour une nouvelle direction morale qui nous représentera et non pas qui se représentera elle-même. »

À la fin de la manifestation, les manifestants se dirigent vers la rue Begin pour rejoindre la manifestation des familles d’otages.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.