Le bus touché par un missile antichar n’aurait pas dû être aussi proche de Gaza
Rechercher

Le bus touché par un missile antichar n’aurait pas dû être aussi proche de Gaza

Une enquête préliminaire de l’armée israélienne a révélé que l’autobus qui avait été frappé par un missile anti-char tiré de la bande de Gaza n’aurait pas dû être aussi proche de la frontière.

Selon des informations, les soldats auraient demandé au chauffeur de les emmener à l’intérieur du site commémoratif Black Arrow du Kibboutz Kfar Aza, une demande qui va à l’encontre de la réglementation de l’armée.

Le bus était garé sur le site, et donc bien visible à la frontière de Gaza, et des dizaines de soldats venaient de débarquer lorsque le missile guidé anti-char a frappé le véhicule.

La frappe dans le bus a laissé un soldat de 19 ans dans un état critique. Son état s’est amélioré dans la journée. Le chauffeur du bus a également été blessé dans l’attaque et s’est dit ensuite « totalement choqué ».

C’est vous qui le dites...