Rechercher

Le Washington Post soutient Israël et critique le Hamas

Un éditorial du Washington Post fustige la tactique du Hamas qui vise à « retourner l’estomac », faisant valoir que l’organisation terroriste cherche la mort de civils palestiniens pour gagner la faveur internationale. Le document fait aussi l’éloge des mesures militaires israéliennes pour limiter les pertes civiles dans la bande de Gaza.

« Pourquoi le Hamas insiste-t-il sur la poursuite de la lutte quand il se porte si mal? ». La seule réponse plausible est « le retournement d’estomac » : le mouvement islamique calcule qu’il peut gagner les concessions qu’il a encore à obtenir d’Israël et de l’Égypte non pas par la suppression d’Israël, mais en perpétuant le meurtre de son propre peuple à la suite des contre-attaques israéliennes.

Plus de 200 personnes, y compris un certain nombre d’enfants, sont déjà morts dans la bande de Gaza. Le Hamas calcule probablement que plus de décès inciteront les gouvernements occidentaux à faire pression sur Israël pour s’accorder aux exigences du Hamas, écrit le WP.

« A son crédit, Israël a utilisé la technologie sophistiquée, y compris des messages de texte ciblés et des missiles d’avertissement fictifs, afin de minimiser les pertes civiles. Mais les gens innocents seront inévitablement tués dans des attaques sur les lanceurs et les usines de missiles qui sont délibérément placées dans des zones densément peuplées ».

C’est vous qui le dites...