Les partis travailliste, harédi et l’extrême droite déclarent s’effondrer
Rechercher

Les partis travailliste, harédi et l’extrême droite déclarent s’effondrer

Il semblerait que tout le monde ait été piqué par la même mouche. Au cours des deux dernières heures, le Parti travailliste, le parti harédi Yahadout HaTorah et l’Union des partis de droite extrémiste ont tous répété qu’ils se dirigeaient vers « l’effondrement » dans les urnes.

« Il est clair que la participation électorale de la communauté harédie est faible », a assuré Moshe Gafni, député Yahadout HaTorah. « C’est désastreux pour les élections. La moitié des électeurs ne sont pas allés voter, et il est déjà tard. Cela nous met dans une situation effroyable ».

Le chef des travaillistes Avi Gabbay s’en est pris, de son côté à Kakhol lavan, « Ne les laissez pas décimer le Parti travailliste » en votant pour eux, « car sinon, nous allons nous retrouver qu’avec des partis de droite et sans Parti travailliste ».

Et Rafi Peretz, le président de l’Union des partis de droite, a prévenu : « nos sondages internes nous indiquent que nous sommes en mauvaise passe. Les sionistes religieux pourraient disparaître du paysage politique ».

C’est vous qui le dites...