Rechercher

Mogherini « extrêmement préoccupée par les morts à Gaza »

La ministre italienne des Affaires étrangères Federica Mogherini, en Israël pour une visite d’Etat, a confié au président Shimon Peres que le nombre de morts à Gaza est « extrêmement préoccupant », et appelle à un cessez-le feu immédiat.

« Ma visite à Ashdod hier m’a montré la pression physique et psychologique forte sur ​​les gens. En tant que mère, je comprends très bien la pression et la tension là-bas et dans le même temps le nombre de victimes civiles dans la bande de Gaza est extrêmement préoccupant. Je pense que c’est dans l’intérêt des peuples israélien et palestinien, en particulier à Gaza, pour arrêter cela », a précisé la ministre.

Les responsables de la santé de Gaza disent que le nombre de morts s’élève à 205, après plus de huit jours de combats. Il n’est pas clair encore combien d’entre eux sont des civils.

Mogherini a parlé également de la radicalisation accrue au Moyen-Orient, et de la montée de l’antisémitisme en Europe.

« La région est tendue et il y a ce risque de radicalisation dans le monde arabe et aussi en Europe, où nous savons que nous devons faire attention au risque de l’antisémitisme, en particulier ces jours-ci ».

Peres a déclaré : «C’est une situation claire aujourd’hui, parce que l’Egypte a proposé un cessez-le feu. Israël a accepté. La Ligue arabe a accepté. Le seul qui a refusé et continue le feu est le Hamas ».

« Nous essayons de défendre nos propres gens, comme il se doit, et nous essayons aussi difficile que cela soit, à ne pas frapper les gens innocents à Gaza », a-t-il ajouté.

C’est vous qui le dites...