Rechercher

Netanyahu compare Israël au Royaume-Uni dans la Seconde Guerre mondiale

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu donne au ministre britannique des Affaires étrangères Philippe Hammond un autre exemple où un pays fut « visé par ces projectiles de la mort », la Grande-Bretagne dans la Seconde Guerre mondiale.

Il est « plus difficile pour nous de lutter contre cette criminalité parce que, comme je vous l’ai dit, les terroristes tirent des roquettes depuis des mosquées et des écoles. »

Le Premier ministre dénonce l’utilisation de boucliers humains comme « extraordinairement cynique » et « grotesque ».

Il affirme que la décision du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU de lancer une enquête pour crimes de guerre est une « parodie de justice », et n’empêchera pas le pays de faire ce qui est nécessaire.

Netanyahu remercie le Royaume Uni pour son soutien – et British Airways de continuer à voler à Tel-Aviv – et affirme que « la clarté morale sera nécessaire dans les jours à venir. »

C’est vous qui le dites...