Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Netanyahu s’engage à accroître la pression sur le Hamas pour qu’il libère les otages

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprimant dans un message vidéo adressé au peuple israélien, le 21 avril 2024. (Crédit : Roï Avraham/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprimant dans un message vidéo adressé au peuple israélien, le 21 avril 2024. (Crédit : Roï Avraham/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu promet de « porter des coups supplémentaires et douloureux » au Hamas pendant Pessah afin d’accroître la pression sur le groupe terroriste palestinien pour qu’il libère les otages.

Dans un message vidéo diffusé en ligne à la veille Pessah, Netanyahu décrit le conflit actuel en termes bibliques, citant le dicton rabbinique selon lequel « à chaque génération, ils se lèvent pour nous détruire » et déclarant que l’absence des otages pendant la prochaine fête « ne fait que renforcer notre détermination à les ramener ».

« Malheureusement, jusqu’à présent, toutes les propositions de libération de nos otages ont été catégoriquement rejetées par le Hamas », déclare-t-il, s’opposant ainsi aux critiques croissantes qui lui sont adressées à l’intérieur du pays et selon lesquelles il n’en aurait pas fait assez pour obtenir leur libération.

« Au lieu de se retirer de ses positions extrêmes, le Hamas s’appuie sur la division en notre sein et s’encourage des pressions exercées sur le gouvernement israélien. En conséquence, il ne fait que durcir ses conditions pour la libération de nos otages », affirme Netanyahu. « C’est pourquoi nous lui porterons des coups supplémentaires et douloureux – et cela ne saurait tarder. »

« Dans les jours à venir, nous augmenterons la pression militaire et politique sur le Hamas, car c’est le seul moyen de libérer nos otages et de remporter notre victoire », ajoute-t-il.

Au début du mois, Netanyahu a déclaré qu’il y avait une date pour l’incursion terrestre de l’armée israélienne dans la ville de Rafah, au sud de Gaza, mais, selon CNN, il aurait décidé de retarder l’opération tant attendue après la récente attaque de missiles et de drones de l’Iran contre l’État hébreu.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.